mis à jour le

Elections sénatoriales : 36/39 sièges pour le CDP

Le très controversé sénat burkinabè prend (progressivement) forme. Le ministre de l'administration territoriale et de la sécurité a procédé à la proclamation des résultats provisoires nationaux des élections sénatoriales le 29 juillet 2013. Comme il fallait s'y attendre, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) remporte 36 des 39 sièges de sénateurs représentant les collectivités territoriales.

Conformément aux dispositions de l'article 156.6 du code électoral, le ministère de l'administration territoriale et de la sécurité a conduit les élections des sénateurs devant représenter les collectivités territoriales. Une élection qui s'est tenue le 28 juillet 2013 « dans une ambiance de sérénité », selon le ministre Jérôme Bougouma.

Boycottées par les partis d'opposition ainsi que l'ADF/RDA, ces élections ont connu la participation de six partis. Il s'agit du CDP, du RDB, de la CFD/B, de l'UPR, de l'UNDD et de l'AND/PJS. ainsi donc, sur un total de 18478 inscrits (conseillers municipaux toutes tendances), ils étaient 14196 à avoir effectivement pris part aux votes, soit un taux de participation de 76,84%. Ce qui « témoigne de la maturité de notre classe politique et de l'engagement de nos élus locaux pour le renforcement de notre système démocratique », estime le ministre Bougouma.

Le « Tuk-guili »

Sur l'ensemble des 367 bureaux de vote, 357 bulletins nuls ont été enregistrés. Pour les résultats, le parti au pouvoir fait le tuk-guili. Il s'adjuge 36 sièges de sénateurs laissant seulement deux à la CFD/B (Sahel et Centre-Est) et un siège au RDB (Cascades). Les trois autres partis n'ont fait que de la figuration. A titre d'exemple, l'AND/PJS n'aura recueilli que 15 voix.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès a fait cavalier seul dans les régions du Centre, du Plateau central, du Centre-Nord et du Centre-sud. Le Centre-Ouest et les Hauts-Bassins sont les seules régions à enregistrer trois partis sur la ligne de départ. Dans les six autres régions, deux partis étaient dans les starting-blocks.

La région du Plateau central a enregistré le plus fort taux de participation (94,40%). Le taux le plus faible a été relevé au Sud-Ouest avec 61,80%.

Les partis qui contesteraient ces résultats peuvent déposer leur recours au conseil constitutionnel, et ce, jusqu'au 05 août prochain, soit une semaine.

« Des incidents mineurs »

« Nous sommes satisfaits et c'est le lieu pour nous de féliciter l'ensemble des partis politiques qui ont pris part au scrutin, l'ensemble des conseillères et conseillers municipaux qui n'ont ménagé aucun effort pour donner ces résultats à notre parti. Des partis politiques sont sortis voter pour notre parti », s'est réjoui Anicet Ollo Pooda, le secrétaire à l'organisation du CDP.

Quant aux incidents qui ont émaillé le déroulement des élections à certains endroits du Burkina (Koudougou, Ouahigouya), il les qualifie de mineurs et pas à même d'impacter sur la mise en place du sénat.

Pendant que se déroulait l'élection des sénateurs, l'opposition politique burkinabè réunie autour de son chef de file manifestait contre la mise en place du sénat. « C'est leur droit de manifester, nous aussi, c'est notre droit de respecter la constitution », lance Anicet Pooda.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

élections

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

AFP

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

CDP

The end

L'inévitable alternance burkinabè

L'inévitable alternance burkinabè

Actualités

        Conseil régional des Cascades : Les conseillers régionaux du CDP boycottent une session

Conseil régional des Cascades : Les conseillers régionaux du CDP boycottent une session

Actualités

Rentrée politique du CDP : Même sans subvention…

Rentrée politique du CDP : Même sans subvention…