mis à jour le

Zimbabwe : Mugabe veut castrer les homosexuels

Le Président zimbabwéen Rober Mugabe, candidat à sa propre succession, a fait le 26 juillet une demande pour la castration des gays, jugeant que les homosexuels n'ont pas leur place parmi les Zimbabwéens comme dans toutes les cultures. « L'Eglise dit que l'homosexualité est une abomination. C'est aussi le cas dans notre propre culture. Les hommes qui participent à ce genre de pratique mériteraient d'être castrés », a-t-il déclaré lors de son dernier meeting vendredi. « Si cela ne tenait qu'à moi, je m'assurerais qu'ils aillent tout droit en enfers pour y pourrir », a poursuivi le Président de 89 ans.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Zimbabwe

AFP

Accrochages entre policiers et militaires au Zimbabwe

Accrochages entre policiers et militaires au Zimbabwe

AFP

Mugabe assure que le Zimbabwe est le pays "le plus développé" d'Afrique

Mugabe assure que le Zimbabwe est le pays "le plus développé" d'Afrique

AFP

CAN: Mahrez sauve l'Algérie du désastre face au Zimbabwe

CAN: Mahrez sauve l'Algérie du désastre face au Zimbabwe

Mugabe

AFP

De l'argent offert

De l'argent offert

AFP

En Afrique du Sud, l'affaire Grace Mugabe vire au casse-tête diplomatique

En Afrique du Sud, l'affaire Grace Mugabe vire au casse-tête diplomatique

AFP

Grace, première dame et pasionaria acharnée de Robert Mugabe

Grace, première dame et pasionaria acharnée de Robert Mugabe

homosexuels

AFP

La Tanzanie menace d'arrêter les défenseurs des homosexuels

La Tanzanie menace d'arrêter les défenseurs des homosexuels

AFP

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

La romancière Slimani défend les homosexuels sur un site marocain

Sexualité

Au Sénégal, la presse contribue au sentiment antihomosexuel

Au Sénégal, la presse contribue au sentiment antihomosexuel