mis à jour le

Passeport britannique / Reuters
Passeport britannique / Reuters

L'hallucinante campagne britannique contre les immigrés

«Rentrez chez vous», c'est le titre de l'opération que le gouvernement envisage d'étendre sur tout le pays.

Il s’agit de toute évidence de l'un des projets les plus controversés du gouvernement du Premier ministre britannique David Cameron. Depuis le début de l’année, une campagne-pilote se déroule dans quelques arrondissements de Londres, afin d'encourager les immigrés clandestins à quitter le territoire britannique et à «rentrer chez eux», faute de quoi ils seront arrêtés. De fait, la campagne s’intitule «Go Home».

Et c’est d’abord ce qui choque l’opinion. Car cela fait penser à des messages racistes entendus il y a quelques années, en Grande-Bretagne, souligne le Guardian. Et même le secrétaire aux Affaires et à l'Innovation, Vince Cable (Lib Dems) a jugé cette campagne «stupide et provocatrice».

Malgré les fortes critiques que cette campagne médiatique soulève dans l’opinion, elle semble destinée à être étendue sur l’ensemble du pays, a confié le porte-parole de David Cameron, indique le quotidien britannique The Guardian.

Mais en quoi consiste au juste cette campagne? Diffuser dans des quartiers, des affiches et des tracts encourageant toute personne vivant illégalement sur le territoire britannique à se déclarer, et donc à se rapprocher des autorités, afin d’organiser son retour dans son pays d’origine.

«Ce projet pilote est en cours d’exécution et cela fonctionne», a martelé le porte-parole du Premier ministre britannique, pour justifier l’idée de l’étendre au-delà de Londres.

Lu sur The Guardian

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Nigéria

AFP

Nigeria : au moins 12 morts dans un quadruple attentat-suicide

Nigeria : au moins 12 morts dans un quadruple attentat-suicide

AFP

Violences au Cameroun: l'ONU prête

Violences au Cameroun: l'ONU prête

AFP

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

Grande-Bretagne

AFP

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

AFP

Un an après, la Tunisie et la Grande-Bretagne rendent hommage aux victimes de Sousse

Un an après, la Tunisie et la Grande-Bretagne rendent hommage aux victimes de Sousse

AFP

La Grande-Bretagne sous le choc après l'attentat en Tunisie

La Grande-Bretagne sous le choc après l'attentat en Tunisie

David Cameron

Brexit

«Si David Cameron était Africain, il n'aurait jamais démissionné»

«Si David Cameron était Africain, il n'aurait jamais démissionné»

Libye

Tony Blair aurait essayé de sauver Kadhafi juste avant les bombardements en Libye

Tony Blair aurait essayé de sauver Kadhafi juste avant les bombardements en Libye

Immigration

Une caution de 3500 euros pour entrer en Grande-Bretagne

Une caution de 3500 euros pour entrer en Grande-Bretagne