mis à jour le

On vous le dit

Faux profil facebook pour Issad Rebrab   Le patron de Cevital, Issad Rebrab, a un faux profil facebook et depuis belle lurette déjà ! L'usurpateur, qui sévit sur la Toile en son nom n'a pas trouvé mieux hier que de poster l'idée d'une «acquisition» par Cevital de l'avionneur français Aigle Azur de l'Algérien Arezki Idjerouidène. Contacté pour confirmer l'information, le patron de Cevital, surpris, dit nier l'existence même de ce curieux profil tout en démentant «l'info». Le comble, c'est que des dizaines d'amis et fans de M. Rebrab continuent de partager et commenter ses «posts» sans se demander s'ils ont réellement affaire à lui.          Intoxication alimentaire   à Mohammadia   Une centaine d'habitants de la cité  des 500 Logements de Mohammadia (Mascara) ont été admis au service des urgences de l'hôpital Dahou Dahaoui de Mohammadia vendredi après l'iftar,  pour intoxication alimentaire, a-t-on appris samedi de sources hospitalières.  Parmi ces personnes présentant des signes d'intoxication (vomissements et fièvre), 61 ont quitté l'hôpital après avoir reçu les soins nécessaires. Les autres sont gardées sous surveillance médicale. Ces malades ont déclaré avoir bu un jus préparé à base d'½ufs et  vendu par un voisin, qui serait à l'origine de cette intoxication collective. Cependant, les services médicaux n'ont pas confirmé cette hypothèse, en attendant les résultats de l'enquête et des analyses pour déterminer la cause exacte de cette intoxication alimentaire collective.   Antagonisme entre l'APC de Bouira et la police   Les pouvoirs publics à Bouira semblent incapables de mettre fin au commerce  informel. Après une période de repli, qui n'a pas trop duré, les vendeurs à la sauvette, ont réussi à investir les trottoirs et à occuper les espaces publics de certains quartiers de la ville, notamment depuis le début du mois de ramadhan. Et cette fois-ci, ils ne seront jamais inquiétés par les services de police. Et  pour cause, des dizaines de vendeurs viennent de bénéficier des autorisations délivrées par l'APC de Bouira pour occuper quelques espaces de plusieurs quartiers.  La durée de l'autorisation de l'APC est déterminée.  Une décision qui a provoqué, selon nos informations, l'ire et le mécontentement à la sûreté de la wilaya. Les unités de la police en charge de nettoyer les quartiers de ce commerce informel sont donc invitées à ne pas intervenir. Bonjour l'anarchie...!   Retour de la conjonctivite à Oran   Plusieurs cas de conjonctivite ont été enregistrés ces derniers jours, à travers les centres de santé qui seraient dus notamment au taux élevé d'humidité et de poussière qui accentuent la propagation de la maladie. Une trentaine de cas sont enregistrés quotidiennement. Même si les services de santé tiennent à rassurer et affirment que ce taux n'est pas important, vu le nombre d'habitants d'Oran, cette pathologie très contagieuse a fait son apparition dans plusieurs localités de la banlieue oranaise. L'émergence de cette maladie, qui peut être hautement contagieuse, coïncide aussi avec la vague de chaleur enregistrée ces derniers jours. L'apparition de la conjonctivite en cette saison estivale, traduit une fois de plus, le peu d'empressement des responsables locaux, à mettre en ½uvre les moyens nécessaires pour prévenir contre une éventuelle épidémie devenue récurrente chaque été.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien