mis à jour le

Rhannucci a choisi : faire couler le sang réfléchir après

Par Zakaria Bouker L'homme est livide, l'air complètement atterré, l'esprit totalement paralysé.

Rhannucci lâche quelques phrases lapidaires en déphasage avec sa gestuelle. Son regard est tombant et sa voix est inaudible. Il chuchote presque. Il y a de quoi. Il est en train de vivre sa 25 e heure.

La débâcle à l'ANC, La police échappe complètement à son contrôle, menace de faire défection, ses alliés de pacotille cèdent à la colère de Sidi Bouzid, l'avalanche des démissions rend son discours beaucoup moins arrogant et beaucoup plus quémandeur.

Le problème c'est qu'il s'est engagé avec l'internationale islamiste dans une guerre beaucoup plus désespérée. Il a donné trop vite des promesses d'engagement physique en comptant sur une situation bien en main. Ce n'est plus le cas. La guerre du pouvoir en Tunisie est insignifiante devant la guerre de survie qui se passe au Sinaï, à port Saïd,.

Si bien que Rhannucci chargé d'annoncer la fatwa du jihad en Egypte tergiverse, reporte, patiente ...Karadhaoui n'en peut plus. Il déclare lui-même la fatwa et invite les tunisiens à faire la guerre à l'armée égyptienne !

Et pourtant , le front intérieur est totalement défoncé à sidi Bouzid , au bardo , à Gafsa, à Monastir , Sfax et bientôt Kasserine .. Cela rappelle un autre schéma.

La nuit a porté mauvais conseil. Très mauvais conseil des ministres

Rhannucci a choisi la Méthode qu'il sait faire le mieux : faire couler le sang réfléchir après.

L'armée est appelée à imposer Rhannucci.

Un suicide physique après le suicide politique.

La Tunisie est entrée de plain-pied dans l'insurrection généralisée.

La population de sidi Bouzid est chauffée à blanc contre une personne et pas contre un régime ni contre un pouvoir. Cela n'a strictement rien à voir avec les protestations et les contestations ami-ami.

Ici il s'agit de slogan carré lancé par sidi Bouzid :

« Rhannucci accusé , ½il pour ½il » dira le frère du défunt dans un discours d'enfer

Comble de malchance : le parti au pouvoir a déjà épuisé sa deuxième et dernière chance. Le prédécesseur M Jebali était conseillé par un pompier et avait su intervenir dans le premier quart d'heure. Le Général pompier a démissionné.

Et le discours en boucle (voir article tamarrod http://www.tunisiefocus.com/politique/reponse-tamarrod-a-r-ghannouchi-rachid-sfar-ne-srea-pas-premier-ministre-56190/) ne fait qu'attiser la flamme.

Les mêmes avocats du diable, la même rhétorique, la même langue de bois et comble de malheur, il ne s'est rien passé ce n'est qu'un accident de voiture la Tunisie ne s'est jamais mieux portée on peut circuler le soir on va achever avant le mois d'Aout.... Il manque juste un argument au tableau : je vous ai compris. Mais ça c'est déjà trop usé.

En temps normal ce discours ferait sauter la nomenclatura sous Brejnev

Protéger une banque ou le siège d'un gouvernorat ou même le palais présidentiel par l'armée n'a strictement rien à voir avec la protection par l'armée du siège de l'ANC. Cela revient simplement à transférer l'ANC dans une caserne. En clair on passe d'un régime parlementaire à un régime Militaire. 64 députés vident l'Anc de l'intérieur, l'armée achève l'enterrement de l'extérieur. A la demande du gouvernement ! Lequel gouvernement n'est rien de plus que l'autorité sous les ordres de l'ANC.

Comprenez donc l'absurde de la situation : L'ANC contrôle un président qui contrôle une armée qui contrôle l'ANC.

Et le peuple et la police font cavalier seul.

Rhannucci non élu essaye de faire marcher ce train à trois locomotives asynchrones. Ce sont les trois moitiés qui se disputent la Tunisie. il y a une moitié de trop.

Concrètement, Napoléon aurait rasé l'ANC. Une armée n'aime pas le partage de son autorité. Les Liguistes , les jihadistes , les troupes non conventionnelles devront disparaitre .

Sur le terrain, le bruit des bottes de sidi Bouzid font vibrer mont plaisir .

Marzouki, terré dans un silence insoutenable pour un bavard qui parle deux fois plus vite que sa pensée. Il va nous offrir son chef d'½uvre ce soir :

Il vient de faire appel à l'armée alors qu'il y a un mois il a poursuivi en justice ceux qui ont appelé l'armée à protéger le pays.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

sang

AFP

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

Rwanda: des drones livreurs de sang pour sauver des milliers de vies

AFP

Côte d'Ivoire: des chefs traditionnels purifient leur terre afin que le sang "ne coule plus"

Côte d'Ivoire: des chefs traditionnels purifient leur terre afin que le sang "ne coule plus"

AFP

Gabon: traces de sang et impacts de balles au siège de Ping dévasté

Gabon: traces de sang et impacts de balles au siège de Ping dévasté