mis à jour le

Vision Express sur… : Monsieur le ministre, ça encourage mais ce n'est pas arrivé !

A la tête du département des Sports et des Loisirs, le ministre a comme pour mission principale, de donner une orientation aux activités sportives inscrites dans le programme quinquennal du président du Faso. Et personne ne dira le contraire car tout compte fait, vous accomplissez au mieux votre mission. Cela doit même mériter des félicitations.

Ceux qui disent le contraire, ne se rendent pas compte du travail que vous abattez à la tête de ce département plein de passion. On se rappelle dans un passé très proche que vous avez conduit nos braves Etalons à la finale de la coupe d'Afrique des nations.

Vous avez le mérite de donner un coup de pouce à plusieurs disciplines pour qu'elles puissent vivre et offrir au pays des Hommes intègres des champions continentaux et mondiaux. Tout récemment, ce sont les Etalons locaux qui nous gratifiaient d'une qualification historique au championnat africain des nations qui se déroulera en Afrique du Sud en 2014. C'est vrai qu'actuellement, le football tire notre sport vers le haut, mais n'oublions pas les autres disciplines.

Vous avez fait l'effort de soutenir, il y a de cela deux semaines, la Fédération burkinabé de natation et de sauvetage en organisation pour elle une compétition. C'est avec grand plaisir que le monde du sport national a apprécié cette initiative. Tout en regardant du coin de l'½il, les autres disciplines attendent aussi un geste de votre part. Elles attendent un geste sans vous le dire. Une coupe du ministre des Sports en karaté-do, en vovinam viêt vo dao, en base-ball, en rugby, en sport équestre, en hand-ball, en basket-ball et pourquoi pas en tennis de table ou en lawn tennis. Ne parlons pas du handisport qui a plus de difficultés pour organiser son championnat.

Ces actions, si elles sont menées, monsieur le ministre, à n'en pas douter, contribueront à la promotion de ces disciplines sportives, contrairement à certaines actions qui inquiètent. Surtout ces actions spontanées lors de votre passage sur un terrain, ou pour encourager une équipe. Le cas, le plus récent, c'est le million donné à l'équipe masculine de volley-ball suite à sa victoire à l'arracher contre le Ghana. Un million c'est énorme, monsieur le ministre mais ce million va-t-il réellement servir notre volley-ball ? Pas vraiment. Si les dirigeants de cette discipline ne vous le disent pas, mais sachez que l'arbre ne doit pas cacher la forêt. Le volley-ball a besoin de votre appui pour atteindre le niveau du continent. Oui, c'est vrai, vous voulez promouvoir l'excellence, c'est bien mais, occupons-nous de ce qui est plus pressant. A part les championnats qu'elles organisent difficilement, les disciplines sportives manquent de compétitions. Réorienter davantage vos actions et vous verrez qu'elles porteront plus de fruits pour le meilleur du sport au Burkina Faso.

Firmin OUATTARA [email protected]

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes