mis à jour le

Elections sénatoriales à Ouaga : Votes sans incident dans l'ensemble

Contrairement à d'autres localités du pays (Bobo, Ouahigouya) les élections sénatoriales se sont déroulées ce dimanche 28 juillet 2013 à Ouagadougou, sans accroc. En tout cas, aucun incident nous a été signalé. « Tout se déroule normalement », nous ont invariablement indiqué tous les responsables de Bureau de Vote (BV) visités.

Il s'agit respectivement de Awa Lamizana du bureau de vote de l'arrondissement 5, de Jean Joseph Auguste Tapsoba du BV arrondissement 1, de Jean Emmanuel Rouamba du BV de l'arrondissement 2 et de Marceline Ouédraogo du BV de l'arrondissement 3. Et hormis l'absence d'électeurs devant les BV dû peut-être au fait que le scrutin ne concerne pas grand-public (seulement les conseillers municipaux) et la présence remarquable des forces de sécurité, nous n'avons rien constaté d'extraordinaire.

Mais, le moins que nous puissions dire à l'issue de notre tour des quelques BV de la capitale, c'est que les électeurs intéressés par les présentes sénatoriales n'ont pas perdu beaucoup de temps avant de se rendre dans les urnes.

A 6 h 15, 10 conseillers sur 19 inscrits sur la liste de l'arrondissement 5 avaient déjà glissé leur bulletin dans l'urne. Les électeurs ici sont du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP). Quand on connaît l'opposition de l'Union pour le Progrès et le Changement (UPC) au Sénat, il semblait évident que ses conseillers qui constituaient l'autre partie des inscrits ne se présenteraient probablement pas. Mais, pour le maire CDP de l'arrondissement 5, Issouf Sakandé, il fallait toujours compter avec les conseillers UPC parce que, dit-il, le vote est un acte individuel.

Autre arrondissement, même constat

A 10 h, tous les 15 conseillers CDP sur les 23 de l'arrondissement 1 avaient aussi déjà voté. Emma Kabré/Yaméogo, 1re adjointe au maire, était le dernier conseiller CDP de l'arrondissement à glisser son bulletin dans l'urne à 9 h 55 mn. Boureima Bougouma, fait partie des conseillers CDP de l'arrondissement 1. Ancien gouverneur de la Région du Centre, Boureima Bougouma est, faut-il le rappeler, le premier candidat du parti majoritaire pour l'occupation des 39 postes de sénateurs des collectivités locales. Après avoir accompli son devoir civique, il se dit confiant pour la suite, invoquant la grandeur de son parti. En outre, il affirme ne pas s'inquiéter de la manifestation de l'opposition qui se déroulait à quelques centaines de mètres de l'arrondissement 1. Tout cela, à l'écouter, participe de la bonne marche de la démocratie. Sur l'opportunité de la mise en place du Sénat dans un contexte de vie chère, il estime que les gens font de la confusion, de l'amalgame. « Ce n'est pas parce qu'il y a vie chère qu'il faut arrêter de renforcer la démocratie », a-t-il laissé entendre.

Pronostics en passe d'être déjoués

Avant 7 h, les 10 conseillers CDP disponibles de l'arrondissement 2 avaient déjà voté. Un des deux conseillers CDP non votant était en mission et l'autre est décédé il y a quelques jours. Les autres inscrits non votants au nombre de 8 sont de l'UPC (6 conseillers) et de l'ADF/RDA (2 conseillers). Ces 8 conseillers non votants ne devraient pas en principe se présenter aux votes, compte tenu de l'opposition de leurs partis à la mise en place du Sénat. En tout cas, à notre passage aux environs de 10 h 30, les données du BV arrondissement 2 n'avaient pas encore changé : toujours 10 votants sur 20 inscrits.

En revanche dans l'arrondissement 3, le verdict des urnes pourrait déjouer les pronostics. Quand nous y étions, les résultats du BV affichaient 18 votants sur 28 inscrits d'office alors que le CDP ne compte que 16 conseillers dans l'arrondissement contre 12 conseillers pour les formations de l'opposition opposées au Sénat. Il s'agit notamment de l'UPC (8 conseillers), de l'UNIR/MS (3 conseillers) et Faso Autrement (1 conseiller).

Partout où nous sommes passé, les forces de sécurité étaient bien présentes mais n'ont signalé aucun incident. « Tout se passe bien. Aucun trouble », nous ont signifié les différents interlocuteurs.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques