mis à jour le

Présidentielle malienne : le Réseau APEM note une '’grande mobilisation des électeurs’’

Le Réseau des ONG d'Appui au processus électoral au Mali (APEM) a fait état d'une ''grande mobilisation des électeurs'' , dimanche, dans les bureaux de vote où il a déployé ses observateurs.

''De manière générale, 96% des bureaux de vote couverts par les Observateurs ont été ouverts à l'heure. Une grande mobilisation des électeurs a été constatée'', a indiqué le réseau APEM dans un communiqué.

Cette structure a annoncé le déploiement de 2.100 observateurs nationaux sur l'ensemble du territoire national, dont 1.500 dans les bureaux de votes et 600 mobiles.

''A 12 heures, ajoute t-elle, 1.151 observateurs ont envoyé leurs rapports sur la plate forme Malivote''.

Cependant, souligne le communiqué, ''des disparités entre les régions ont été constatées, notamment à Kidal où il a été constaté 12,5% de bureaux ouverts aux environs de 9heures''.

Ce retard est dû ''aux réaménagements des bureaux pour des besoins de sécurité, tandis que Bamako était à 56,7% et Tombouctou était à 77%'', indique t-on.

Selon le réseau APEM, ''à l'ouverture des bureaux, l'ensemble des documents et matériels électoraux étaient en place, de même que les membres du bureau de vote'', ajoutant que cela ''a permis le démarrage effectif des opérations de vote''.

''En somme, souligne le communiqué, hormis quelques dysfonctionnements relevés, notamment l'identification des bureaux de vote, qui sont corrigés au fur et à mesure de manière proactive, les opérations de vote se déroulent normalement sur l'étendue du territoire national, sans incidents majeurs''.

Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, qui a voté à Bamanko, a invité les candidats à l'élection présidentielle à rester ''démocrates jusqu'au bout'' en acceptant le verdict sorti des urnes.

Les bureaux de vote ont ouvert, dimanche au Mali où quelque 6,9 millions de votants sont invités à participer au premier tour de la présidentielle.

Au total, 27 candidats sont en lice. Si aucun d'entre eux n'obtient la majorité absolue, un second tour est prévu le 11 août prochain.

''L'appel que je lance aux candidats, c'est qu'ils soient démocrates jusqu'au bout. En démocratie, c'est la loi de la majorité. Quand on vote, on peut gagner, mais on peut aussi perdre et quand on perd, il faut aussi l'accepter'', a déclaré Dioncounda Traoré sur les ondes de Radio Sénégal.

''Je pense que de mémoire de Maliens, c'est le meilleur scrutin qu'on organise depuis 1960'', a dit M. Traoré.

Le président par intérim, qui a voté dans le quartier de Lafiabougou, à l'ouest de Bamako, a demandé aux candidats ''d'êtres démocrates et d'accepter les résultats issus des urnes''.

Dioncounda Traoré a déclaré qu'il avait à un ''devoir à accomplir''. ''Je pense que je m'en suis acquitté le mieux possible et lorsque tout sera terminé, je serai très heureux de passer le témoin à celui qui sera désigné par les urnes'', a t-il ajouté.

Il a remercié tous les partenaires qui ont accompagné le Mali depuis le début de la crise.

Le scrutin se déroule sous la supervision de nombreux d'observateurs de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'Union africaine (UA) et de l'Union européenne (UE).

Quelque 6 300 casques bleus, appuyés par les 3 200 soldats français toujours sur place, sont chargés d'assurer la sécurité.

L'élection se tient sept mois après l'intervention militaire française, qui a permis de libérer la partie nord du pays de l'emprise des groupes terroristes.

La présidentielle aurait dû se tenir en avril 2012 mais le pays a connu un coup d'État militaire, l'occupation des deux tiers de son territoire par des groupes islamistes armés.

Le pays a été libéré de cette occupation avec le soutien des alliés français et ouest-africains.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

présidentielle

AFP

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

Kenya: la Cour suprême accable la Commission électorale pour la présidentielle invalidée

AFP

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre

AFP

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

réseau

AFP

Les polices finlandaises et espagnoles démantèlent un réseau de prostitution nigérian

Les polices finlandaises et espagnoles démantèlent un réseau de prostitution nigérian

AFP

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

AFP

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

mobilisation

AFP

Togo: deuxième jour de mobilisation massive contre le régime

Togo: deuxième jour de mobilisation massive contre le régime

AFP

Douze morts

Douze morts

AFP

"On n'y croit plus": en Tunisie, la difficile mobilisation des électeurs

"On n'y croit plus": en Tunisie, la difficile mobilisation des électeurs