mis à jour le

Marche-meeting de l’opposition : Démonstration de force à Ouaga

Quelque un mois après la marche-meeting de l'opposition contre la mise en place du Sénat, son chef de file, Zéphirin Diabré, au motif que Blaise Compaoré n'a pas daigné répondre à sa lettre, a rebeloté dimanche dernier. Et son  appel n'est pas tombé dans l'oreille de sourds à Ouagadougou, à Ouahigouya, à Kaya, etc. En effet, comme celle du 29 juin, la marche-meeting du 28 juillet, par ailleurs jour d'élections des sénateurs, a mobilisé grand monde, des marcheurs visiblement deux fois plus nombreux qui ont pris d'assaut la place de la Nation et des rues de Ouaga.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington