mis à jour le

Mascara : 65 personnes victimes d’une intoxication alimentaire

Le Ramadhan, mois de jeûne, est aussi le mois des intoxications alimentaires. 65 personnes en ont encore fait l'expérience vendredi soir. Un groupe de victimes qui s'ajoute à une longue série.

Fortes chaleurs estivales, mauvaises conditions de conservation des aliments, contrôles sanitaires pas toujours rigoureux et stands de vente à la sauvette qui fleurissent dans tout le pays. Etre victime d'une intoxication alimentaire pendant le Ramadhan n'est pas chose compliquée. Les conditions ne sont en effet pas toujours réunies pour que le risque sanitaire soit à son minimum.

Vendredi, en une seule soirée, 65 personnes ont été victimes en même temps d'une intoxication alimentaire. Tous habitent la ville de Mohammadia, à 43 km de Mascara. Sur les 65 malades, 15 étaient toujours en observation à l'Etablissement public hospitalier de Mohammadia dimanche après-midi. Les responsables de cet empoisonnement de groupe seraient les vendeurs de jus fabriqué à base d'½ufs, précise El Watan citant une source hospitalière. Deux sont des vendeurs ambulants, le troisième est installé dans une cafétéria. Mais la faute n'est pas entièrement rejetée sur eux. Les différents services de contrôle, dont ceux rattachés au secteur du Commerce, sont également incriminés.

Les habitants de Mohammadia ne constituent pas une exception. Les intoxications alimentaires touchent de nombreuses villes algériennes. A Alger par exemple, les urgences du CHU Mustapha Pacha avaient enregistré une vingtaine de cas d'intoxications en trois jours, au début du Ramadhan. A cette occasion Mohamed Tahir, coordinateur des activités paramédicales des urgences de médecine chirurgicale de l'hôpital, avait pointé du doigt plusieurs dysfonctionnements. « Les conditions de conservation ne sont pas toujours fiables », a-t-il expliqué avant de déplorer que« les normes internationales de contrôle ne soient pas respectées par certains qui «profitent d'une population affamée pour écouler leurs stocks de produits alimentaires périmés ou mal conservés». Pour rester en bonne santé durant le Ramadhan, il semble donc nécessaire de redoubler de vigilance lors de ses achats.

The post Mascara : 65 personnes victimes d’une intoxication alimentaire appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

victimes

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

AFP

Gambie: un système judiciaire en panne face à l'ancien dictateur

Gambie: un système judiciaire en panne face à l'ancien dictateur

AFP

Nigeria: les enfants victimes du conflit contre Boko Haram

Nigeria: les enfants victimes du conflit contre Boko Haram