mis à jour le

Turcs, Chinois, Coréens, et Grecs favoris

L'ouverture des plis des offres techniques et financières pour la réalisation de 6 centrales électriques en cycle combiné d'une puissance de 1200 à 1600 mégawatts (MW) chacune, qui a eu lieu durant la journée de jeudi dernier, a livré ses premiers résultats.   Un premier classement a déjà départagé les 13 compagnies en course pour les 6 contrats. Elles étaient 14 au départ avant que la compagnie émiratie Drake & Scull ne soit éliminée pour dossier incomplet. Selon le responsable de la Compagnie de l'engineering de l'électricité et du gaz (CEEG), filiale de Sonelgaz, qui agissait pour le compte de la Société de production de l'électricité (SPE), les résultats de jeudi soir ne sont qu'un classement établi sur la base d'un premier examen des offres. «Un comité d'évaluation des offres donnera le résultat final d'ici 15 ou 20 jours», nous a indiqué Mohamed Arkab, PDG de la CEEG. L'étude des offres au nombre de 70 environ pour les 6 centrales a donné lieu au classement suivant : - pour la centrale de Mostaganem, la compagnie coréenne Samsung s'est classée première avec une offre portant sur une capacité de 1450 MW avec un kWh à 2,165 DA ; - pour la centrale de Biskra, le consortium turco-grec Gama-Metka a obtenu la première place avec une offre portant sur une capacité de 1350 MW pour un kWh à 2,264 DA ; - pour la centrale de Djelfa, la compagnie chinoise Power Corporation of China a obtenu la première place avec une offre portant sur une capacité de 1250 MW avec un kWh à 2,764 DA ; - pour la centrale de Jijel, le consortium chinois dirigé par la CNTIC a été classé premier avec une offre portant sur une capacité de 1370 MW avec un kWh à 2,646 DA ; - pour la centrale de Kaïs à Khenchela, le même consortium dirigé par la CNTIC a été classé premier avec une offre portant sur une capacité de 1270 MW avec un kWh à 2,618 DA ; - pour la centrale de Naâma, le consortium turco-grec Gama-Metka, qui s'est classé premier pour la centrale de Biskra, a encore été classé premier avec une offre portant sur une capacité de 1200 MW avec un kWh à 2,286 DA. Les résultats de cet avis d'appel d'offres complètent celui d'un autre avis d'appel et qui avait attribué provisoirement au fabricant américain General Electric le marché de la fourniture des équipements des îlots de puissance (24 turbines à gaz, 12 turbines à vapeur, 36 alternateurs et leurs systèmes de contrôle-commande) destinés à ces 6 centrales. Parmi les conditions de cet avis d'appel, il faut noter que les travaux de génie civil seront confiés à des entreprises nationales désignées comme sous-traitantes et notamment la filiale de Sonelgaz, Inerga. Le transport terrestre sera confié à Transmex et la totalité ou presque des travaux de montage des équipements sera confiée à Etterkib, une autre filiale de Sonelgaz. Ce marché des 6 centrales électriques fait partie d'un programme d'urgence décidé par les pouvoirs publics pour renforcer le parc de production nationale par une capacité additionnelle de 8400 MW à mettre en production d'ici 2017.