mis à jour le

Election du délégué CSBE de New York : Droit de réponse du candidat Adama Ben Gaston Sawadogo

Le 25 Juillet 2013, le candidat Adama Ben Gaston Sawadogo a fait communiquer le projet qui lui servira de feuille de route s'il est élu le 28 juillet 2013. Cet acte a été intentionnel pour permettre à tous de dire sa part de vérité sur ce qui alimente la rumeur à New York depuis 2011. Bien que objectif et répondant aux préoccupations de l'ensemble des Burkinabè de New York, ce projet a suscité des commentaires à caractères négatifs et rétrogrades.

L'équipe de campagne et les conseillers stratégiques du candidat Adama Ben Gaston ont demandé et obtenu pour le public les éclaircissements autour de sa responsabilité de trésorerie dans le bureau ABNY dirigé par Mr Patrice Yaméogo. L'assemblée générale qui devrait renouveler le bureau de l'ABNY n'avait en fait élu que Mr Patrice Yaméogo et lui a donné mandat de choisir les membres du bureau avec qui il pense pouvoir bien travailler dans la cohésion. Cela était une situation inédite, une expérience que l'ABNY voulait tenter pour résorber le problème récurrent de « bureau incomplet ».

Adama Ben Gaston fut désigné secrétaire chargé aux relations extérieures. Mr Sawadogo Alexandre était le trésorier. Mr Poko Oscar Rouamba dont le domicile fait office de quartier général du Candidat Moustapha Diaoune, était le Secrétaire General.

Il est à noter que Patrice Yaméogo n'avait pu avoir autant de volontaires nécessaires pour pourvoir à tous les postes de son bureau. Les Burkinabè à l'époque se désintéressaient à cause des cotisations mensuelles. Ladite caisse de l'ABNY était pour la plupart alimentée outre les quelques milliers de dollars ( $ 4000 environ sans trop précisions ) passés de bureau en bureau depuis début 2000, des restes des cotisations lors des décès et surtout du capital décès ( $ 10,000 ) alloué à l'organisation par ceux qui avait suivi le dossier.

Les gens aiment venir aux assemblées générales pour s'insulter ou s'attaquer pour des affaires individuelles et lorsqu'on leur tendait le panier et le carnet des cotisations, ils s'excusaient pour les toilettes pour ne plus revenir.

Sawadogo Alexandre et Poko Oscar Rouamba étaient cosignataires des deux comptes de l'ABNY domiciliés à Chase Bank : 1. Checking & savings Chase Business Classic number : 000000835812124 2. Saving Business Select High Yield number : 000002936163753 Vers la fin du mandat de Patrice, Sawadogo Alexandre a décidé de quitter New York pour des raisons personnelles. Il a eu néanmoins le temps de gérer la majeure partie des dépenses effectuées ; notamment les appareils de musique et de sonorisation, la machine pour la confection des cartes de membres et les frais de location pour les assemblées générales à répétition.

Il fallait à Patrice deux cosignataires en Banque. C'est ainsi que Patrice a désigné Adama Ben Gaston pour servir de deuxième cosignataire en remplacement du partant. Remarquez bien que l'attribut qui lui a été confié est celui de « cosignataire » au même titre qu'Oscar Rouamba et non celui de trésorier que les acteurs de la désinformation utilisent pour atteindre leur but de distorsion. Mr Oscar Rouamba signait des chèques que Mr Patrice lui présentait au même titre qu'Adama Ben Gaston. Une seule signature suffisait pour l'opération de retrait. Les cahiers de comptes étaient restés avec Patrice. Aucun document n'a désigné Adama Ben Gaston comme Trésorier et aucune assemblée générale ne l'a confirmé comme tel.

Apres renseignement pris auprès de la Banque, Adama Ben Gaston a découvert que les comptes ouverts n'étaient pas appropriés à la nature de l'ABNY encore moins à la taille de l'organisation bien qu'étant une corporation. Les agios étaient de $ 40 par mois. La balance minimum pour éviter de payer ces agios était de $ 40,000 alors qu'à la date du 31 janvier 2011, la balance du compte checking était de $ 6,453.44 et celle du saving $ 870.14. Soit un total de $ 7,323.58. La copie du relevé de banque est disponible pour ceux qui le veulent. Il vous suffit d'envoyer votre email à Jean Bouda sur son Facebook pour recevoir votre copie par email.

C'est dire que dans l'ignorance totale et cela jusqu'à la désignation de Adama Ben Gaston, les agios grignotaient les avoirs de l'ABNY à raison de $ 40 par mois. Adama Ben Gaston a proposé de changer de banque afin d'éviter cette charge mensuelle. City Bank fut choisie et la presque totalité de la balance ci-dessus a été déplacée. Le candidat Adama Ben Gaston a permis à l'ABNY de sauver et économiser de l'argent.

Entre temps Mr Poko Oscar Rouamba a changé de camp pour se joindre à Marcel Yaméogo pour des raisons que lui seul pourrait définir. Immédiatement les deux camps s'étaient farouchement opposés et les attaques étaient virulentes. Compte tenu de l'antagonisme croissant et que toutes les tentatives de réconciliations avaient échoué et surtout après l'élection de Marcel Yaméogo grâce aux campagnes menées par Oscar Rouamba et Moustapha Diaoune en violation des souhaits d'apaisement de l'Ambassadeur Bouda, Mr Patrice a estimé nécessaire de sécuriser l'argent de l'ABNY. C'est ainsi qu'il a demandé à Adama Ben Gaston de signer des chèques pour qu'il puisse déplacer l'argent. Il restait dans le compte moins de $ 2.00 après le transfert.

Effectivement quelques temps après, Oscar et Moustapha exhibaient à la population un relevé du compte de l'ABNY avec la balance de moins de $ 2.00 qu'Oscar Rouamba avait pu obtenir en utilisant son titre de cosignataire alors qu'il avait démissionné. Ils demandaient aux Burkinabè de soutenir Mr Marcel Yaméogo qui serait mieux outillé en gestion financière en utilisant leur moyen préféré qui est la désinformation.

Mr Adama Ben Gaston n'était pas trésorier mais tout simplement un cosignataire sur ordre d'un Président investi de tous les pouvoirs par une assemblée générale présidée par le même Moustapha Diaoune et de certains anciens qui sont aujourd'hui à la direction et membres du comité de sages. Si l'assemblée générale n'avait pas donné ces pleins pouvoirs à Mr Patrice pour mettre et démettre qui il voulait, cette situation n'allait pas avoir lieu.

Il est à noter que Patrice n'a pas fait campagne pour bénéficier des largesses de ladite assemblée générale. Le système de Super Président avec pleins pouvoirs avait été préparé et mis à l'avance par Mr Moustapha Diaoune et ses amis pour faire bénéficier leur ami, le regretté Ouattara Béma qu'il avait positionné pour être Président. Malheureusement ou heureusement, c'est selon où on est arrêté, Mr Patrice a vaincu Mr Ouattara qui du reste n'avait plus participé aux activités de l'ABNY jusqu'à son décès.

Alors que ceux qui veulent utiliser cette situation pour salir l'image d'Adama Ben Gaston en cherchant ailleurs le bouc-émissaire se regardent dans le miroir. La caisse de l'ABNY, ou d'au moins ce qu'il en reste, ainsi que les reçus et factures, est en lieu sûr connu de Mr Patrice seul. Mr Adama Ben Gaston a sacrifié son amitié avec Mr Patrice pour sauver la sérénité au sein de la communauté en Aout 2012 et jusqu'à ce jour, les relations avec lui sont celles du commun des burkinabè de New York.

Mr Poko Oscar Rouamba détient par devers lui beaucoup de documents comptable qui pourront aider à connaître l'autre partie du puzzle que Mr Adama Ben Gaston ignore. Qu'il ait le courage de parler et de fournir ces documents et nous dire ce qu'il sait de la caisse au départ du trésorier titulaire. S'il ne peut pas ou ne veut pas le faire, alors qu'il rende à la communauté un grand service. Celui de se mettre à l'écart et éviter de jouer au virus dans une orange : infiltrer, se développer et se rendre indispensable, faire pourrir la situation à partir de l'intérieur, quitter le milieu vers un autre groupe avec la même mission. Il y a des personnes sincères qui veulent réellement travailler pour la communauté. Lorsque Mr Marcel Yaméogo a été élu, Mr Adama Ben Gaston a fait cesser les prélèvements sur la caisse de l'ABNY pour faire fonctionner le bureau dit de » Patrice ». Adama Ben Gaston, a sacrifié ses relations avec Mr Patrice pour permettre à l'Ambassadeur Der Kogda de trouver un consensus autour des textes qui venaient d'être rédigés afin que les élections du 26 Aout 2012 aient lieu.

Mr Adama Ben Gaston a demandé au Président Issifou en Septembre 2012 de convoquer une assemblée générale pour lui permettre de rendre compte de la partie du puzzle qu'il connaissait et que Mr Poko Oscar Rouamba pouvait aussi beaucoup aider à découvrir une grande partie de ce que Mr Patrice détenait comme information. Il aussi a toujours participé aux activités du nouveau bureau. Mr Adama Ben Gaston a participé à la réussite de la fête du 8 Mars des femmes en faisant venir le Musicien Dez Altino. Il a fait fi des injonctions du bureau de Mr Issiffou pour amener l'artiste à rencontrer le groupe Wend Panga de Mme Zoungrana et leur a permis de danser. Que Messieurs les champions de la désinformation nous disent si cela constitue de la division.

Mr Adama Ben Gaston a demandé plus de quatre fois au Président Issiffou de venir récupérer le matériel de sonorisation et de musique de l'ABNY et d'arrêter d'aller prêter du matériel d'autrui. Il ne s'est jamais exécuté. Ce qui l'intéresse c'est plutôt et seulement la caisse. Il n'y a pas grand chose là-dedans. D'ailleurs il n'est pas évident que l'argent seul fasse d'une association une forte organisation communautaire. Remettons nous au travail, développons des idées pour avoir des fonds pour remplir cette caisse car, personne ne veut cotiser ; surtout pas ceux qui font du bruit. Le candidat Adama Ben Gaston ne peut remettre, quel que soit sa volonté et honnêteté quelque chose qu'il n'a jamais possédé : la caisse de l'ABNY.

Ceux qui veulent savoir savent qui a la caisse, savent où il est domicilié et où il travaille. Ils savent aussi bien qu'ils sont eux-mêmes artisans de ces pleins pouvoirs accordés à Mr Patrice en assemblée générale, fusse-t-il par accident. Le candidat Moustapha Diaoune était l'intellectuel et stratagème de la communauté à l'époque et jouait à merveille au boulanger, se mêlant à toutes les sauces et décidant nuitamment avant toute élection, de qui il fallait mettre à tel ou tel poste. Depuis que Moustapha a fait tomber les équipes du vieux Zoungrana et de Tasséré Sawadogo (par deux fois), l'association ne vit qu'au rythme de ses complots.

L'une des raisons qui a amené Mr Patrice à refuser de remettre la caisse, est que personne de ceux qui réclamaient la caisse n'avaient jamais été membres préalablement ou l'étaient mais n'avaient jamais cotisé un seul centime, ou avaient cessé de le faire depuis les quatre ans qu'il était resté aux affaires ; y compris Mr Moustapha Diaoune.

Adama Ben Gaston a parlé. Qu'Oscar Rouamba parle de ce qu'il sait de la caisse. Qu'Oscar et Moustapha nous disent leurs intentions en se précipitant avec Marcel à la Banque au lendemain de l'élection de celui-ci ? Que serait devenue la caisse si ce trio avait pu effectivement prendre l'argent quand on sait qui est à nos jours le vrai visage de Mr Marcel Yaméogo ?

De tout ce qui précède, le Directeur de campagne estime que le candidat Adama Ben Gaston Sawadogo ne pourrait être tenu pour responsable en dehors des limites des attributions à lui confiées par son président pour ce qui est de la rétention de la caisse de l'ABNY, dès lors que celui qui la gérait et la détient est connu.

Nous devrions recentrer les débats sur le fond de nos projets respectifs si vous en aviez un, pour avancer. En rappel le nôtre est dénommé NYPLAN3. Que les Directeurs de campagne présentent les leurs et que la population compare et ait l'occasion de juger l'heureux élu dans le futur sur la base de ces projets. Fini le temps de « votez pour moi car je suis l'ami de tel richissime ou de telle personne influente ». Les temps ont changé et la communauté avec. Si vous avez un programme pour New York, lefasonet est ouvert à tous ; venez et ayez le courage d'être attaqué. L'internet est le forum d'expression de la nouvelle génération. Taisons nos divergences pour construire ensemble une communauté forte. Votez Adama Ben Gaston le 28 Juillet 2013.

Monsieur Jean Bouda,
Directeur de Campagne
New York, le 26 juillet 2013

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

élection

AFP

Election CAF: le dinosaure Hayatou renversé de son trône au sommet du foot africain

Election CAF: le dinosaure Hayatou renversé de son trône au sommet du foot africain

AFP

Election CAF: Ahmad, le discret en quête de lumière

Election CAF: Ahmad, le discret en quête de lumière

AFP

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

droit

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné