mis à jour le

Togo: Ashton se félicite du "bon déroulement" des législatives

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton s'est félicitée samedi "du bon déroulement" des élections législatives au Togo jeudi dernier, "étape du renforcement de la démocratie" dans ce pays, selon un communiqué.

"Je rends hommage au sens civique des Togolais qui ont voté nombreux et dans le calme ainsi qu'à l'engagement des partis politiques qui a permis de créer les conditions nécessaires au bon déroulement du processus électoral", a déclaré Mme Ashton dans un communiqué publié par ses services.

Le scrutin de jeudi, initialement prévu en octobre et maintes fois repoussé par des manifestations antigouvernementales, s'est déroulé sans incident majeur malgré des ratés tels que le retard dans l'ouverture de certains bureaux.

Les premiers résultats officiels des législatives au Togo donnaient vendredi le parti au pouvoir du président Faure Gnassingbé en tête et en deuxième position le collectif d'opposition Sauvons le Togo (CST), qui a dénoncé des irrégularités lors du scrutin.

Dans un communiqué,  le CST a accusé notamment les autorités d'avoir "multiplié les difficultés et autres entraves, dans le but de décourager les électeurs, dans les zones supposées favorables à l'opposition".

Les résultats définitifs et la nouvelle répartition des sièges dans l'hémicycle suite à ce scrutin proportionnel à un tour ne sont pas attendus avant 24 heures.

"Il est important que tous les Togolais continuent à faire preuve de responsabilité en privilégiant le dialogue en refusant la violence et en ayant recours aux seules voies légales pour résoudre tout contentieux éventuel", a souligné Mme. Ashton.

La chef de la diplomatie de l'Union Européenne a également salué ces législatives comme une étape importante pour "le renforcement de la démocratie au Togo".

Ces élections sont la plus récente étape d'une lente transition vers la démocratie, le Togo ayant été gouverné d'une main de fer pendant plus de 30 ans par le président Gnassingbé Eyadéma, jusqu'à sa mort en 2005.

Porté au pouvoir par l'armée, son fils Faure Gnassingbé lui a succédé en 2005. Il a remporté en 2005 puis en 2010 des scrutins présidentiels dont les résultats ont été contestés par l'opposition.

AFP

Ses derniers articles: CAN: il y a 40 ans, l'épopée des "Grues" d'Idi Amin Dada  Le Mozambique ne remboursera pas 60 millions de dollars d'intérêts de sa dette souveraine  Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est 

législatives

AFP

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017