mis à jour le

l’Algérie boucle sa frontière dans la wilaya d’El Oued

Kamel Ben Arbia, alias Abou Fida, émir de son état en Algérie et faisant partie des terroristes algériens retranchés avec leurs acolytes tunisiens dans le djebel Chaâmbi (Tunisie), a été arrêté la semaine dernière dans la wilaya d'El Oued  l Il était activement recherché par les autorités tunisiennes et algériennes. C'est l'alerte générale aux frontières algériennes avec la Tunisie, notamment dans la wilaya d'El Oued où le tracé a été totalement bouclé. En effet, les services de sécurité de lutte contre le terrorisme ont réussi, la semaine dernière, à mettre hors d'état de nuire un très dangereux terroriste dans la wilaya d'El Oued, près de la frontière algéro-tunisienne, avons-nous appris de sources sécuritaires de la wilaya d'El Oued. Outre son arrestation, deux armes chargées, dont une automatique et l'autre de poing, ont été saisies lors de cette opération qui a été possible grâce aux services de renseignements algériens. En effet, ces derniers ont recoupé des informations faisant état d'une éventuelle intrusion, pendant le mois de Ramadhan, de terroristes depuis la Tunisie vers le territoire algérien. A l'audition, le mis en cause n'a pas voulu parler, se faisant passer pour un sourd-muet. Et ce n'est que trois jours après qu'il a été identifié, grâce à sa photo, par ses acolytes qui purgent actuellement des peines dans les différentes prisons du pays. Selon les premières informations, il s'agit de Kamel Ben Arbia, alias Abou Fida, émir de son état en Algérie et faisant partie des terroristes algériens retranchés avec leurs acolytes tunisiens dans le djebel Chaâmbi (Tunisie). Originaire d'El Oued, en bonne santé, ni sourd ni muet, il est activement recherché par les autorités tunisiennes et algériennes. Il fait partie d'un dangereux groupe de sept terroristes, tous fichés par les services des armées tunisienne et algérienne. Cette liste comporte les noms de ses acolytes dont Khaled Hamadi Chayeb, Ismaïl Ghrissi, Mahmoud Saad Hassine, Abdelghani Ouhichi, Ahmed Ben Ahmed Baccar et Mohamed Larbi Ben Massoud Ben Ali. Exploité à bon escient, ce terroriste a fourni, aux services de la lutte antiterroriste, outre d'importants renseignements, des informations précieuses qui ont d'ores et déjà donné leurs fruits. Ce qui a permis aux unités de l'armée et des Douanes algériennes de saisir, en fin de semaine, à la frontière avec la Tunisie, une tonne de phosphate destinée à la fabrication de bombes artisanales. Confirmée par des sources sécuritaires, une opération de ratissage a été menée, dans la nuit de samedi à dimanche, dans la région désertique de Richa, dans la wilaya d'El Oued où un véhicule 4x4 type Toyota Station, qui transportait la marchandise, a été intercepté. Malheureusement, les occupants de la voiture, des terroristes, ont réussi à prendre la fuite à la faveur de l'obscurité totale. «Les militaires et les douaniers ont découvert dans le véhicule abandonné après une minutieuse fouille, outre une tonne de phosphate, du matériel spécialisé dans la fabrication de bombes artisanales, dont des détonateurs», expliquent nos sources, précisant que les révélations de l'émir Kamel Ben Arbia confirment qu'un groupe islamiste tunisien, appartenant à Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI), est toujours en activité sur la bande frontalière relevant de la wilaya d'El Oued. «Il est spécialisé dans le trafic de phosphate pour la fabrication de bombes artisanales», confie la même source. Depuis plusieurs jours, les GGF sont en alerte maximale tout autant que les services de l'armée. Quant aux forces aériennes de la gendarmerie et de l'ANP, elles survolent pratiquement H24 le tracé frontalier, dont l'effet n'a pas, semble-t-il, dissuadé Kamel Ben Arbia, le dangereux terroriste.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

frontière

AFP

Tchad: fermeture de la frontière avec la Libye

Tchad: fermeture de la frontière avec la Libye

AFP

Maroc: près de 400 migrants forcent la frontière

Maroc: près de 400 migrants forcent la frontière

AFP

Tunisie: découverte de caches d'armes

Tunisie: découverte de caches d'armes