mis à jour le

Le parquet général dément un communiqué du LADDH faisant état de mauvaises conditions de détention au pénitencier de Laghouat

Le parquet général de la Cour de Laghouat a   souligné samedi les "bonnes conditions" carcérales au niveau de l'établissement  de rééducation de Laghouat "conformément aux règlements en vigueur".       Dans un communiqué parvenu à l'APS, le parquet général a réaffirmé les  "bonnes conditions de traitement des détenus dans cet établissement,  conformément aux règlements en vigueur, aussi bien du point de vue de la nutrition  améliorée et équilibrée, des conditions d'hygiène, des soins, et du droit aux  promenades régulières à des horaires adaptés à la région".          Dans le communiqué, le parquet général apporte un "démenti catégorique"  à un texte rendu public lundi dernier par la Ligue algérienne de défense des  droits de l'homme (LADDH, bureau de Laghouat), et faisant état "de mauvaises  conditions de détention" au niveau de l'établissement précité.Le LADDH avait  exprimé dans son communiqué rendu public lundi 22 juillet ses préoccupations sur la situation des détenus dans cette prison. Et avait appelé par la meme occasion le ministère de la justice à mettre un terme aux  "conditions inhumaines" dans ce pénitencier. "L'établissement de rééducation de Laghouat est soumis en permanence  à des contrôles de magistrats de l'instruction et du parquet, ainsi que du service  épidémiologique et de médecine préventive relevant de l'établissement public  de santé de proximité de Laghouat dont la dernière en date, inopinée, a eu lieu  le 16 juillet courant", a ajouté la même source. "Le rapport écrit de ce service a attesté de la disponibilité de l'eau,  et des bonnes conditions d'hygiène dans lesquelles se trouvent le réfectoire,  le magasin de produits alimentaires et les dortoirs", a-t-on signalé.         Le bureau de Laghouat de la LADDH avait fait état, citant des membres de familles de détenus incarcérés à Laghouat, de mauvaises conditions de détention  constatées (manque d'hygiène, malnutrition, promenade dans la cour à des heures  inadaptées, durant ce mois de Ramadhan).

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

LADDH

La rédaction

Etat

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

AFP

La Centrafrique "a besoin d'un État fort"

La Centrafrique "a besoin d'un État fort"

détention

AFP

Sénégal: protestations

Sénégal: protestations

AFP

Zambie: un opposant libéré après une semaine de détention

Zambie: un opposant libéré après une semaine de détention

AFP

Burundi: un activiste des droits de l'Homme placé en détention

Burundi: un activiste des droits de l'Homme placé en détention