mis à jour le

Logements sociaux : Bassinko fait ses premiers heureux

Le Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme a organisé, ce vendredi 26 juillet 2013, une cérémonie de tirage au sort des présélectionnés pour le projet 1500 logements sociaux de Bassinko. Pour cette phase, ce sont 595 bénéficiaires qui recevront leurs logements, les autres seront servis progressivement.

Cathérine Kabré, la trentaine bien sonnée, descend les marches de la Maison du Peuple. Toute souriante, l'un des plus grands soucis des habitants de Ouagadougou (comme elle) vient de trouver une solution.

Elle est lauréate d'un logement à Bassinko. Tout comme elle, ce sont 1500 autres souscripteurs qui vont bénéficier de ces logements. Sur 2000 présélectionnés, les tirés au sort auront des logements dans la cité de Bassinko à la sortie Nord de Ouagadougou.

« Sur les 700 inscrits au départ, 2000 satisfont aux critères. Le tirage au sort concernera alors ces 2000 présélectionnés », a indiqué Yacouba Barry, Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme. Pour le premier tirage, c'est un premier groupe de souscripteurs qui vont bénéficier des logements. « La première tranche du projet concerne la construction de 974 unités de logements.

Au stade de l'exécution du projet, 595 logements sociaux et 144 économiques ont été construits », a précisé le Ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, pour qui Bassinko sera une zone bien construite dans un bref délai. « Bassinko est une belle cité de logements sociaux et économiques, entièrement construite dans un cadre viabilisé et assaini qui sera ainsi habitée par des salariés du public et du privé », a-t-il ajouté.

Des critères pour la présélection

Les critères retenus par le comité interministériel pour choisir les bénéficiaires des logements de Bassinko vont du revenu mensuel qui doit être inférieur ou égal à cinq fois le SMIG (environ 165 000 francs CFA) au nombre d'années restant pour le départ à la retraite en passant par la taille du ménage et le statut matrimonial.

Etre tiré au sort est un motif de satisfaction chez les souscripteurs. C'est le cas de Cathérine Kabré, lauréate d'un logement de type F3 jumelé. « C'est une satisfaction totale. Du moment où on sait qu'on aura un chez-soi, c'est une inquiétude qui est levée », a-t-elle indiqué.

Toutes les modalités de paiement de ces logements n'avaient pas encore été portées à la connaissance des bénéficiaires. Mais selon le directeur de la Banque de l'Habitat, le paiement pourrait s'étendre sur tout au plus 20 ans.

Promouvoir le logement décent pour tous

Les 1500 logements de Bassinko entrent dans le cadre du projet de 10 000 logements sociaux initié et lancé en 2007 par le gouvernement. Pour Yacouba Barry, plusieurs maisons ont déjà été construites dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Fada, Koudougou, Ouahigouya, Kaya, Dori, Ziniaré, Gaoua, Dédougou, Banfora. Ce projet, de l'avais du Ministre, vise à promouvoir l'accès à un logement décent pour tous. « Disposer d'un logement décent est un droit fondamental de la personne humaine, alors que l'accès au logement et les conditions dans lesquelles un logement est occupé jouent un rôle important dans le statut social du ménage et constituent un aspect essentiel du bien-être de ses membres », a-t-il indiqué.

Sur les 2000 souscripteurs retenus par le Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme, 1500 seront satisfaits à l'issue du tirage. Mais Yacouba Barry a tenu à rassurer les souscripteurs malheureux : « Ceux qui n'auront pas la chance d'être tirés aujourd'hui le seront probablement dans les mois prochains. D'ici à la fin de l'année en cours, mon département attend la livraison de 500 unités de logements sociaux par les promoteurs immobiliers privés sur le même site aménagé de Bassinko et ce dans le cadre du partenariat public-privé ».

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

logements

La rédaction

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

La rédaction

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

La rédaction

AADL: Voici les touts premiers propriétaires

AADL: Voici les touts premiers propriétaires