mis à jour le

Chérif Ousmane Madani Haïdara clarifie sa position : Pas de consigne de vote

Chérif Ousmane Madani Haïdara et son groupement des leaders religieux ont clarifié leur position par rapport à la présidentielle du 28 juillet prochain : pas de consigne de vote, mais la grande mobilisation pour un vote massif.

 

Le groupement des leaders religieux du Mali étaient hier devant la presse à son siège à l'Hippodrome pour clarifier sa position par rapport à la présidentielle du 28 juillet 2013. Chérif Ousmane Madani Haïdara, qui en est le coordonnateur, a été clair : « pas de consigne de vote, mais que tout le monde retire sa carte Nina. On le fait pour la stabilité même du pays. Nous demandons à tout le monde de prier pour la paix au Mali, mais pas de mener campagne dans nos mosquées. Dans toutes mosquées, il y a les partisans de tous les candidats, ça sera gauche de la part d'un imam d'appeler à voter pour X. Les religieux doivent être au-dessus de la mêlée et prier pour que celui qui est le meilleur président du Mali soit élu. On doit revenir à la raison et surtout voir ce qui se passe ailleurs ». A en croire Haïdara, en 2002, ils avaient mis en place le Collectif des associations islamiques du Mali lequel avait désigné un candidat. Mais il y a eu des trahisons au sein du collectif et beaucoup se sont désolidarisés de l'initiative à la dernière minute. C'est pourquoi le groupement ne veut plus s'engager dans une telle aventure.

 

Pour Moussa Diallo, imam à Torokorobougou, notre pays revient d'une crise et nous ne voulons plus le plonger dans une autre. Nous sommes égaux vis-à-vis de tous les candidats et il n'y a pas de candidat avec lequel le groupement n'a pas eu des entretiens.

 

Haïdara a aussi ajouté que chacun des candidats a eu à le servir dans certaines situations, mais cela ne doit point l'amener à demander à voter publiquement pour un tel.

Abdoulaye Diakité

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

vote

AFP

Le Sénégal "prend note" des représailles d'Israël après son vote

Le Sénégal "prend note" des représailles d'Israël après son vote

AFP

Colonies israéliennes: l'Egypte accepte le report du vote de l'ONU

Colonies israéliennes: l'Egypte accepte le report du vote de l'ONU

AFP

Présidentielle au Gabon: polémique autour du vote des forces de sécurité

Présidentielle au Gabon: polémique autour du vote des forces de sécurité