mis à jour le

Assassinat de Brahmi en Tunisie : le suspect numéro un connu en France

Au lendemain de l'assassinat de Mohamed Brahmi, militant de gauche et fondateur du parti Attayar Echaab (Courant populaire), le ministère de l'Intérieur tunisien annonce qu'un groupe d'extrémistes religieux serait à l'origine de sa mort. Parmi les suspects activement recherchés, Boubakeur El-Hakim, un homme d'une trentaine d'années, que les médias locaux présentent comme un salafiste franco-tunisien. Celui-ci a brièvement vécu dans le XIXe arrondissement de Paris à la fin des années 90. Il prend ensuite la direction de l'Irak, pour combattre l'armée américaine en 2003, avec son frère, Redoua...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

assassinat

AFP

Assassinat de journalistes de RFI: un juge français s'est rendu au Mali pour enquêter

Assassinat de journalistes de RFI: un juge français s'est rendu au Mali pour enquêter

AFP

Burkina: au moins un Français tué, enquête antiterroriste pour assassinat ouverte

Burkina: au moins un Français tué, enquête antiterroriste pour assassinat ouverte

AFP

Assassinat du juge Borrel: une expertise "confirme l'origine criminelle du décès"

Assassinat du juge Borrel: une expertise "confirme l'origine criminelle du décès"

suspect

AFP

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

AFP

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

Tunisie: encerclé par les forces de l'ordre, un suspect "se fait exploser"

AFP

Zimbabwe: enquête sur le doctorat suspect de l'ex-première dame Grace Mugabe

Zimbabwe: enquête sur le doctorat suspect de l'ex-première dame Grace Mugabe

France

AFP

Centrafrique: la France dénonce l'"instrumentalisation" dont elle fait l'objet

Centrafrique: la France dénonce l'"instrumentalisation" dont elle fait l'objet

AFP

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

AFP

Exportations de blé: la France peine

Exportations de blé: la France peine