mis à jour le

Ennahdha est rasponsable ,le clochard en est Témoin

les criminels

Par Mezri Haddad

Chaque tunisien qui est tombé depuis 2010 jusqu'à ce jour est pour moi un être cher que j'ai pleuré comme la perte d'un fils ou d'un frère. Chaque goutte de sang versée est un malheur. Même si rationnellement et politiquement, l'assassinat de Mohamed Brahmi n'arrange pas aujourd’hui le mouvement islamiste Ennahda et après ce qui s'est passé en Egypte, ce mouvement crapuleux et islamo-fasciste en est responsable.

Tout comme le Provisoire président Moncef Marzougui, qu'Ennahdha a désigné pour clochardiser la présidence et annihiler l'Etat, et qui, a mis en liberté près de 20.000 criminels dont 1 millier sont des terroristes irrémédiablement récidivistes.

Ennahdha en est responsable parce qu'elle a volontairement laissé se métastaser le cancer du fanatisme et du terrorisme, outre les multiples services étrangers qu'elle a laissé s'implanter dans les quatre coins du pays et qui peuvent à tout moment actionner leurs nombreux mercenaires.
Je ne me réjouis pas du tout que, dans tout ce que j'avais dit et écrit depuis janvier 2011, l'histoire m'ait donné raison. J'en suis au contraire affligé. Mon « Appel en 7 points » le 13 juin 2012 pour lequel Moncef Marzougui me poursuit aujourd'hui en Justice, était le cri d'un homme persuadé que chaque jour qui passe mène la Tunisie vers le chaos.

Que Hamma Hammami, Ahmed-Néjib Chebbi et d'autres l'aient compris maintenant, en me rejoignant sur la dissolution de l'Assemblée constituante et du gouvernement de la Honte, sur la réactivation de la Constitution de 1959, ainsi que sur l'urgence de constituer un gouvernement d'unité nationale en attendant des élections législatives et présidentielles dans les six mois, cela ne peut que me réjouir.

C'est maintenant que toutes les forces vives de la Nation, à commencer par le mouvement Tamarrod, doivent s'unir et agir.

C'est maintenant ou jamais que l'armée et nos forces de l'ordre doivent retrouver leur âme patriotique.

C'est maintenant ou jamais que les « élus » de la Constituante doivent disparaître.

C'est maintenant ou jamais que le gouvernement incompétent et malfrat doit s'éclipser.

C'est maintenant ou jamais que le « président » usurpateur et imposteur doit laisser le palais à une personnalité nationale digne de cette fonction et à la hauteur des périls qui menacent la Tunisie.

C'est maintenant que la Souveraineté totale de la Tunisie doit être reconquise.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Ennahdha

satarbf

Ennahdha crie victoire

Ennahdha crie victoire

Actualités

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Actualités

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt