mis à jour le

Technopark de Casablanca<br>Start-up: Le copycat fait fureur

Points: 
Beaucoup de «copier-coller» de concepts étrangers
Les petites structures toujours exclues des appels d'offres
Soutien financier et coaching, les points faibles

Au Maroc, l’on est encore loin du modèle de l’inventeur de génie qui développe un concept ou un produit de rupture dans son garage, lance sa start-up et la revend trois années plus tard contre un bon pactole. Ou encore de celui de l’étudiant qui innove dans le laboratoire de son université, lance son affaire et se fait ensuite courtiser par les plus grands groupes. Rares sont les entreprises qui sont nées d’une idée géniale et totalement nouvelle.

Légende Image: 

Source: MCINET
Près de 125 start-up technologiques devaient être créées entre 2008 et 2013 grâce à des mécanismes d’appui et de financement appropriés dans le cadre de la stratégie Maroc Numeric 2013. Mais vu les retards accumulés sur les programmes et la multitude de difficultés rencontrées, pas sûr que l’objectif soit atteint cette année. Le ministère prévoit de livrer le bilan de la stratégie en septembre prochain.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources