mis à jour le

Tunisie, l'enquête sur l'assassinat de Brahmi révéle petit à petit ses secrets

Mohamed Brahmi, député de l'opposition a été abattu le jeudi 25 juillet, devant son domicile en plein jour. Fondateur et ex-secrétaire général du mouvement populaire Echaab, il était connu pour ses critiques à l'encontre du pouvoir. Ses proches et ses partisans ont immédiatement accusé Ennahda, accusations démenties par le chef du parti islamiste. Cet assassinat intervient six mois après celui d'un autre opposant, Chokri Belaïd, tué dans les mêmes circonstances. La principale centrale syndicale tunisienne a lancé un appel à la grève et des rassemblements sont annoncés pour ce vendredi.
Les premiers éléments de l'enquête ont montré l'implication de Boubaker Hakim, un élément salafiste extrémiste a déclaré à la presse le ministre de l'intérieur Tunisien. Par ailleurs, le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou a affirmé vendredi que l'arme utilisée pour tuer Mohamed Brahmi était la même que celle qui a servi à abattre Chokri Belaïd, en février.

Rewmi.com/ O.N

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

secrets

AFP

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

AFP

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

AFP

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets