mis à jour le

César Atoute Badiate obtient gain de cause, les démineurs en chômage technique

Depuis fin juin, l'Etat du Sénégal a demandé à tous les opérateurs du déminage en Casamance d'arrêter toutes leurs activités. Une décision qui fait suite à l'enlèvement de douze démineurs par le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (Mfdc).
L'opérateur sud africain Mechem plus impliqué avec notamment près de 288.000 m2 de terre dépolluée jusqu'à la prise en otage de leurs employés, l'heure est au chômage, livre le correspondant de la Rfm qui annonce tout de même le paiement des salaires à hauteur de 60 % et ce, jusqu'en août prochain date d'expiration du contrat aux dits employés qui recevaient leurs émoluments même en détention.
Au c½ur des négociations entre les rebelles du Mfdc et les représentants de l'Etat du Sénégal, César Atoute Badiate avait exigé l'arrêt du déminage dans la zone du Sud.
Pour avoir atteint la ligne rouge de la zone de démarcation, douze (12) employés de Mechem dont trois femmes et neuf hommes ont été enlevés avant d'être libérés.

REWMI.COM/MSD

César

group promo consulting

Libération des démineurs : Amsatou Sow Sidibé remercie Cesar Atoute Badiate

Libération des démineurs : Amsatou Sow Sidibé remercie Cesar Atoute Badiate

group promo consulting

Enfin César libère les neuf démineurs

Enfin César libère les neuf démineurs

group promo consulting

César Atoute Badiate :’’Je me prépare à libérer les 9 autres démineurs''

César Atoute Badiate :’’Je me prépare à libérer les 9 autres démineurs''

chômage

AFP

Au Ghana, la prévention contre la migration illégale ne fait pas le poids face au chômage

Au Ghana, la prévention contre la migration illégale ne fait pas le poids face au chômage

AFP

Le nouveau président du Botswana promet de s'attaquer au chômage des jeunes

Le nouveau président du Botswana promet de s'attaquer au chômage des jeunes

AFP

Le chômage des jeunes au Maroc, une "bombe

Le chômage des jeunes au Maroc, une "bombe