mis à jour le

Côte d'Ivoire : condamnés pour trafic de cacao

« Au total huit cas de condamnations pour non-respect du prix minimum garanti et deux dossiers pendant dont l'un pour trafic illicite de cacao et l'autre pour non-respect du prix garanti et usage d'instrument de mesure non autorisé » ont été enregistrés lors de la campagne intermédiaire menée par la justice ivoirienne, pour lutter contre les trafiquants du cacao. Le Conseil du café/cacao qui a fait le communiqué précise que cette opération a pour but de protéger la production du cacao, principale source de devise en Côte d'Ivoire. En effet, le gouvernement a fixé à 700/kg francs CFA, le prix minimum garanti aux producteurs pour la petite traite, contre 725 francs/kg pour la campagne principale. Les inculpés (acheteurs) ont ignoré les prix, en appliquant des prix de l'ordre de 500 francs ou 600 francs CFA, précise le communiqué.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

trafic

AFP

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

AFP

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

cacao

AFP

Ouattara: l'économie ivoirienne affectée par la chute des cours du cacao

Ouattara: l'économie ivoirienne affectée par la chute des cours du cacao

AFP

Côte d'Ivoire: la filière cacao en difficultés

Côte d'Ivoire: la filière cacao en difficultés

AFP

Côte d'Ivoire: une manifestation de producteurs de cacao dispersée

Côte d'Ivoire: une manifestation de producteurs de cacao dispersée