mis à jour le

Présidentielle du 28 juillet : Pour qui votera Kati ?

Le QG de la Junte a Kati (photo: AP)

Rarement une élection au Mali aura été entourée de suspens et suspicion avant le jour j. Les religieux, les militaires, les jeunes et les femmes, chacun semble avoir son candidat préféré. Mais le choix qui intéresse plus les observateurs est celui de la junte militaire de Kati. Tous les regards sont tournés vers le capitaine et ses hommes. Pour qui votera la junte ?

 

De rumeur en rumeur, on prête une intension de vote des militaires pour le candidat Ibrahim Boubacar Keïta du RPM. Il semble être le candidat préféré des porteurs d'uniformes dans leur grande majorité. Ce Choix est-il gratuit ou serait-il suscité et entretenu par la junte militaire ? C'est selon. Pour les autres candidats, le penchant des porteurs d'uniforme pour IBK est le fruit d'un travail mené des mains d'orfèvres par le capitaine Sanogo est les hommes. Ce soutien selon les mêmes rumeurs viennent du fait que depuis le coup d'Etat, IBK est été le seul homme politique qui les aurait mieux compris et qui en plus aurait fait un deal avec eux pour les sécuriser une fois élu président.

Ces arguments qui font le tour de la ville sont battus en brèche par les militaires qui se défendent de n'avoir donné aucune consigne de vote pour qui ça soit. Ils mettent au comptent de l'intox et de la manipulation. Selon un proche de Kati qui a voulu garder l'anonymat, le capitaine Sanogo et ses représentants dans le gouvernement ont pour seul souci la bonne organisation des élections. Ils ne soucient pas de qui va gagner, a-t-il conclu.

Justement dans le soutien des militaires à la candidature d'IBK, le ministre des transports est celui dont le nom revient le plus souvent comme un élément clé. Cette accusation tient du fait qu'un de ses conseillers soit très proche d'IBK. Interrogé sur la question, un proche collaborateur du Colonel Koumaré assure que les activités politiques d'IBK n'ont rien avoir avec son travail de ministre. Ce dernier dira qu'un seul instant il n'a senti un quelconque impact politique dans le travail du ministre Koumaré qui se soucie plutôt de son bilan à la tête de son département.

Quant au Colonel Moussa Sinko Coulibaly qui a la main à la patte, il ne serait du genre à blaguer avec son honneur. Car si les élections sont foirées, il en sera le premier responsable.

Face à toutes ces allégations démenties par les accusés, une réalité demeure : c'est qu'il nous a été donné de remarquer que les casernes militaires, les intensions de vote sont beaucoup plus favorable à IBK. Cela est-il le fait de l'influence de la junte ? Un des lieutenants de la junte clôt le débat en ces : « le capitaine Sanogo a ses convictions et nous autres avons les nôtres, et ce n'est pas sur la base de conviction politique que l'avons suivi mais sur la base de ses valeurs militaires et de son engagement patriotique ».

IC.

 

présidentielle

AFP

Mali: une femme d'affaires candidate

Mali: une femme d'affaires candidate

AFP

Malawi: Banda va briguer l'investiture de son parti pour la présidentielle

Malawi: Banda va briguer l'investiture de son parti pour la présidentielle

AFP

Côte d'Ivoire: le PDCI, allié de Ouattara, rejette le "parti unifié" avant la présidentielle de 2020

Côte d'Ivoire: le PDCI, allié de Ouattara, rejette le "parti unifié" avant la présidentielle de 2020

juillet

AFP

Elections en RDC: Kabila va parler d'ici le 20 juillet

Elections en RDC: Kabila va parler d'ici le 20 juillet

AFP

Afrique du Sud: le procès de Jacob Zuma ajourné au 27 juillet

Afrique du Sud: le procès de Jacob Zuma ajourné au 27 juillet

AFP

Sénégal: le procès en appel du maire de Dakar reporté

Sénégal: le procès en appel du maire de Dakar reporté

Kati

Actualités

Kati : Quand IBK met un général au pas

Kati : Quand IBK met un général au pas

AFP

Mali: des soldats "neutralisés" dans la ville garnison de Kati

Mali: des soldats "neutralisés" dans la ville garnison de Kati

Actualités

Révolte militaire

Révolte militaire