mis à jour le

Editorial : Aller jusqu’au fond…

Maurice, il semblerait, est résolument déterminé à transformer dans la prochaine décennie, son économie traditionnelle en ce qu’il convient d’appeler une économie bleue. Pour ce faire l’État mauricien doit entreprendre la tâche titanesque de convertir les 1,860 km2 de sa superficie terrestre en un vaste Etat-océan étendu sur une bagatelle de 2,3 millions km2.