mis à jour le

Des organisations internationales condamnent l’assassinat de Mohamed Brahmi

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné jeudi 25 juillet l’assassinat du leader de l’opposition tunisienne,Mohamed Brahmi , le qualifiant d’ »acte odieux »,et a appelé au calme dans le pays .

« Le secrétaire général condamne aujourd’hui l’assassinat de M. Mohamed Brahmi, un politicien de l’opposition et membre de l’Assemblée nationale constituante de la Tunisie », a déclaré le porte-parole de M. Ban dans un communiqué.

Le secrétaire général a souligné qu’il s’agit du deuxième assassinat d’une personnalité politique de premier plan en Tunisie cette année, indique le communiqué. « Il appelle au calme et souligne que les actes de violence politique affaiblissent les institutions étatiques légitimes qui sous-tendent le processus démocratique. »

« Il ne faut pas permettre à cet acte odieux d’entraver les progrès que la Tunisie continue de faire dans sa transition démocratique, y compris en ce qui concerne la Constitution, et dans ses efforts visant à satisfaire les aspirations sociales et économiques du peuple tunisien », ajoute le communiqué.

Mohamed Brahmi, membre de l’Assemblée nationale constituante, a été abattu jeudi vers 12h 45 devant sa maison à la cité Al-Ghazala banlieue de Tunis, en présence de sa fille.

Plus tôt jeudi, la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Navi Pillay, a également condamné l’assassinat.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Mohamed

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président