mis à jour le

L’Algérie condamne fermement l’assassinat de Mohamed Brahmi

L’agence algérienne APS rapporte que l’Algérie a fermement condamné jeudi 25 juillet l’assassinat de l’opposant tunisien et élu à l’assemblée constituante Mohamed Brahmi.
« Nous condamnons fermement l’assassinat du coordinateur général du Mouvement populaire et membre de l’Assemblée nationale constituante, le député tunisien Mohamed Brahmi », a fait savoir le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration.

Tout en présentant ses sincères condoléances à la famille et aux proches de la victime et en réaffirmant sa pleine solidarité avec le peuple tunisien, l’Algérie a appelé toutes les forces politiques tunisiennes à « tout faire pour surmonter cette dure épreuve en veillant à la sauvegarde de l’unité nationale et en oeuvrant à la réussite de la transition et du processus démocratique dans le pays », a poursuivi le porte-parole.

M. Brahmi, une figure de la gauche tunisienne, a été assassiné jeudi par balles devant son domicile à la cité Al-Ghazala nord de Tunis .

Cet assassinat politique est le troisième du genre en Tunisie depuis l’arrivée des islamistes au pouvoir . Chokri Belaïd et Lotfi Nagdh , deux autres opposants , ont subi le même sort sans que les autorités islamistes en place ne traduisent les criminels devant la justice

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Mohamed

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

AFP

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté