mis à jour le

Bisounours

La Bourse, qui depuis trois ans ne réagit à rien, n’a pas apprécié le prix de cession de Maroc Telecom fixé par Vivendi pour la cession à Etisalat. IAM est punie depuis deux jours. Vu son poids dans les cotations, c’est tout le marché qui est puni, lui aussi.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources