mis à jour le

Des observateurs de la Cedeao pour superviser l’élection présidentielle malienne du 28 juillet 2013

Conformément au Protocole Additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance qui stipule que la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) assiste les Etats membres dans l'organisation des élections, l'institution sous régionale a déployé une Mission d'observation dans le cadre de la supervision de l'élection présidentielle malienne du 28 juillet 2013.

 

 

Dirigée par l'ancien président ghanéen, John Agyekum Kufuor, et appuyée par une équipe d'assistance technique de la Commission de la CEDEAO, cette Mission vise à s'assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d'une élection libre, transparente et crédible.

 

 

Deux cents cinquante (250) observateurs d'expertise différente et variée ont été mobilisés à cet égard dans tous les Etats membres de la CEDEAO, à l'exception du Mali. Ainsi, la Mission est constitutive entre autres des membres de la Cour de Justice de la CEDEAO, des membres du Conseil des Sages de la CEDEAO, des Parlementaires de la Communauté et des Etats membres. Elle comprend également des membres des commissions Electorales nationales de la région, des experts du Centre Koffi Annan d'Accra et du Réseau des structures nationales de gestion des élections en Afrique de l'Ouest et des membres de la Société civile.

 

 

Les observateurs seront déployés dans les huit (08) régions administratives du Mali que sont Tombouctou, Gao, Sikasso, Koulikoro, Ségou, Kayes, Kidal et Mopti ainsi que dans le district de Bamako, avec pour but essentiel d'observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement.

 

 

Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l'équité et le bon déroulement de la présidentielle à l'issue de laquelle la Mission exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l'endroit du gouvernement malien.

 

 

Présente sur le territoire malien depuis le 22 juillet 2013, et ce jusqu'au 31 juillet 2013, la Mission d'observation de la CEDEAO fera une déclaration préliminaire sur le déroulement du scrutin présidentiel, par le truchement de son Chef, le président John Agyekum Kufuor, lors d'une conférence de presse prévue le 29 juillet 2013.

 

 

Bien avant le déploiement des observateurs, la CEDEAO a dépêché au Mali depuis le 15 juillet 2013 une Mission d'assistance technique pour appuyer les organes de gestion des élections de ce pays.  Cette Mission a eu une série de séances de travail avec plusieurs personnalités et structures maliennes impliquées dans l'organisation du présent scrutin dont notamment le ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, la Délégation générale des élections au Mali (Dgem) et la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

 

 

Le premier tour de l'élection présidentielle malienne se déroulera le dimanche 28 juillet 2013. Vingt sept (27) candidats sont en lice pour ce scrutin à deux tours, après la décision de M. Tiébilé Dramé, le candidat du Parti pour la renaissance nationale (Parena) et artisan des accords préliminaires de Ouagadougou entre le gouvernement malien et les rebelles touaregs, de se retirer de la course à la présidentielle. Une seule femme figure parmi les prétendants au fauteuil présidentiel, en l'occurrence Mme Haïdara Aïchata Cissé, dite «Chato».

 

 

Pour toute information complémentaire, prière de contacter :

M. Liberor Doscof AHO

Chargé de Communication

Commission de la CEDEAO

E-mail : [email protected],

     [email protected]

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

observateurs

AFP

Les observateurs de l'UE au Gabon étaient sur écoute, assure un hebdo français

Les observateurs de l'UE au Gabon étaient sur écoute, assure un hebdo français

AFP

Mozambique: le Frelimo compte sur les observateurs pour valider les élections

Mozambique: le Frelimo compte sur les observateurs pour valider les élections

AFP

Soudan du Sud: les observateurs de la trêve doivent se déployer immédiatement

Soudan du Sud: les observateurs de la trêve doivent se déployer immédiatement

Cédéao

Politique

En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat?

En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat?

Nigeria

Le silence coupable des élites africaines face à Boko Haram

Le silence coupable des élites africaines face à Boko Haram

Panique

L'épidémie d'Ebola en Guinée devrait tous nous inquiéter

L'épidémie d'Ebola en Guinée devrait tous nous inquiéter

présidentielle

AFP

Sénégal: grâce présidentielle pour près de 500 détenus

Sénégal: grâce présidentielle pour près de 500 détenus

AFP

Présidentielle en Gambie: la victoire de Barrow est "définitive"

Présidentielle en Gambie: la victoire de Barrow est "définitive"

AFP

Côte d'Ivoire: Majorité absolue pour la coalition présidentielle

Côte d'Ivoire: Majorité absolue pour la coalition présidentielle