mis à jour le

Tunisie : le député Mohamed Brahmi du parti Achaab et opposant politique retrouvé assassiné

Les assassinats politiques reprennent en Tunisie. Le député Mohamed Brahmi, du parti Achaab vient d'être retrouvé assassiné chez lui ce matin à Tunis, le corps criblé de balles a-t-on annoncé sur la radio nationale tunisienne Mosaïque FM. Un meurtre qui secoue à nouveau la Tunisie car il est le second à caractère politique depuis l'arrivée d'Ennahda au pouvoir et laisse présager un nouveau climat d'instabilité politique. 

Alors que la Tunisie célèbre aujourd'hui la Fête de la République, elle porte un nouveau deuil, celui de Mohamed Brahmi, chef du parti populaire Achaab et opposant au régime politique actuel. L'information a été confirmée par plusieurs médias tunisiens et par le Ministère de l'Intérieur. "Allah Akbar, Mohamed Brahmi a été tué, son corps a été criblé de balles devant son épouse et ses enfants", a confirmé de son côté à la radio très ému, Mohsen Nabti, membre du bureau politique du Mouvement populaire.

A l'annonce de l'assassinat du député, "la Tunisie était sous le choc, on s'est même demandé si ce n'était pas une plaisanterie. Tout le monde avait du mal à croire que c'était possible, seulement quelques mois après le meurtre de Chokri Belaid", explique une journaliste sur place. Sur les réseaux sociaux l'information se diffusait à la vitesse de la lumière :

  Les premiers commentaires sur les réseaux sociaux dévoilaient une crainte du retour d'une situation de crise en Tunisie. Quelques heures après la découverte du corps du député de gauche, une foule s'était rassemblée devant l'hôpital où a été amené le cadavre de Brahmi.

foule devant hopital brahmi

 

L'assassinat intervient en plein Ramadhan, le jour d'un rendez-vous patriotique primordial pour les Tunisiens qui s'apprêtaient à célébrer la Fête de la République. Un choc d'autant plus intense car il a été assassiné dans les mêmes circonstances que Belaid, retrouvé mort il y a six mois. D'après les première informations qui nous sont parvenues, ce sont des personnes en scooter qui ont tiré sur le député, touchant son corps de 11 coups de feu.

Mohamed Brahmi député à Sidi bouzid, le berceau de la révolution tunisienne, était dans l'un des leaders de l'opposition. Membre d'un parti populaire, il n'hésitait pas à contester le pouvoir en place. Récemment il avait vivement critiqué sur la radio nationale, l'instance chargée d'organiser les prochaines élections, estimant qu'elle n'était pas aussi indépendante qu'elle n'en paraît.

The post Tunisie : le député Mohamed Brahmi du parti Achaab et opposant politique retrouvé assassiné appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Tunisie

AFP

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

AFP

Panser les plaies de la dictature, le défi de la Tunisie

Panser les plaies de la dictature, le défi de la Tunisie

AFP

La Tunisie

La Tunisie

député

AFP

Béa Diallo, député belge et boxeur contre le jihad

Béa Diallo, député belge et boxeur contre le jihad

AFP

"Sam l'Africain", le Libanais pro-Gbagbo qui veut être député en Côte d'Ivoire

"Sam l'Africain", le Libanais pro-Gbagbo qui veut être député en Côte d'Ivoire

AFP

Egypte: un député déchu de son mandat après sa rencontre avec l'ambassadeur d'Israël

Egypte: un député déchu de son mandat après sa rencontre avec l'ambassadeur d'Israël

Mohamed

AFP

Attentats : le suspect-clé Mohamed Abrini et quatre autres personnes arrêtés

Attentats : le suspect-clé Mohamed Abrini et quatre autres personnes arrêtés

AFP

La Somalie déchirée et oubliée: le photographe Mohamed Abdiwahab témoigne

La Somalie déchirée et oubliée: le photographe Mohamed Abdiwahab témoigne

AFP

Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi condamné

Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi condamné