mis à jour le

Mohamed Brahmi criblé de balles devant son épouse et ses enfants

Mohamed Brahmi, député et ancien leader du parti d’opposition tunisien le Mouvement du peuple, a été assassiné par balle, ce jeudi 25 juillet, devant son domicile dans le secteur d’Ariana proche de la capitale Tunis.
D’après des témoins, la victime a été tué par deux hommes à moto devant chez lui alors qu’il descendait de voiture. La chaîne de télévision Al Watanya a précisé qu’il avait reçu onze balles, tirées à bout portant. « Son corps a été criblé de balles devant son épouse et ses enfants« , a déclaré, en pleurs, Mohsen Nabti, membre du bureau politique du Mouvement populaire(Al 7araka Achaâbia ) , .

La petite fille pleure son père

Après l’annonce de sa mort, un cortège d’environ 500 personnes s’est spontanément constitué devant le siège de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) avant de rejoindre l’avenue Habib-Bourguiba, où se trouve le ministère de l’intérieur. Parmi eux, la veuve de Chokri Belaïd, autre opposant de gauche tué par balle en début d’année. Devant le ministère, la foule a scandé « Ministère de l’intérieur, ministère terroriste »,
Devant MI, La foule scande « dégage », « Ministère de l’intérieur, ministère terroriste », « ghannouchi assassin »
Selon le site awaat plusieurs personnalités étaient également présentes : Mohamed Jmour, du parti Watad, Mehdhi Ben Gharbia, de la coalition démocratique, le député Brahim Kassas, l’avocate Leila Ben Debba, l’avocate Saida Garrach et la syndicaliste Thouraya Krichen. Un rassemblement de tous les partis démocratiques est prévu à 15 heures (heure locale) au siège du Front populaire. L’UGTT a de son côté appelé à la grèce générale vendredi 26 juillet.

Dans le même temps, des manifestations ont éclaté à Sidi Bouzid, ville natale de Mohamed Brahmi, où des centaines de personnes ont laissé éclaté leur colère contre le chef du parti Ennahda, Rached Ghannouchi, selon un journaliste de l’AFP. « Ghannouchi assassin », « A bas le parti des Frères », « A bas les tortionnaires du peuple », ont-ils scandé. Dans la même région, des milliers de personnes ont envahi les rues de Menzel Bouzaiene, avant de mettre le feu au siège local du parti Ennahda.

CHOKRI BELAÏD, ÉGALEMENT TUÉ DEVANT CHEZ LUI

Sous la dictature, Mohamed Brahmi militait dans le Mouvement des étudiants arabes progressistes et unionistes. En 2005, il crée, dans la clandestinité, le Mouvement unioniste nassériste. C’est après la chute du président Ben Ali qu’il crée le Mouvement du peuple, dont il a été écarté le 7 juillet en raison de son adhésion au Front populaire. Le député avait récemment créé le Mouvement populaire (Attayar Echaabi), dont il était le coordinateur général.

Avec la bénédiction des islamistes d’Ennahdha au pouvoir , c’est le troisième assassinat après :

- celui de Lotf Naguedh et celui de Chokri Belaïd !!

L’assassinat de Mohamed Brahmi en ce jour de fête n’est pas le fruit du hasard. les hordes obscurantistes et leurs laquais veulent assassiner la République !

Qui était Mohamed Brahmi ?

Mohamed Brahmi, né le 15 mai 1955 dans la région de Hachena, gouvernorat de Sidi Bouzid, a effectué ses études primaires à l'école 2 mars et l'école primaire d'Erramlia, puis il a étudié à El Meknassi et au lycée secondaire de la cité des jeunes de Gafsa et a obtenu son baccalauréat au lycée technique de bizerte.

Il a rejoint par la suite l'Institut supérieur de Gestion et obtient la maîtrise en comptabilité en 1982 et a enseigné durant deux ans comme enseignant d'économie et de gestion au lycée technique de Menzel Bourguiba.

Il a travaillé par la suite à l'office des zones irriguées pendant 8 mois puis de 1985 à 1993 au sein de l'agence foncière d'habitation. Il a ensuite travaillé comme consultant à l'agence de coopération technique en Arabie Saoudite où il a été auditeur à partir de 1994. Il a occupé depuis 2004 le poste de gestionnaire général au sein de l'agence foncière d'habitation.

Pour ce qui est du parcours politique, Mohamed Brahmi était membre des étudiants arabes progressistes et unionistes. Il y était actif jusqu'en 2005 date à laquelle il a créé le mouvement unioniste nassériste, qui était un mouvement interdit, travaillant dans la clandestinité. Il a été arrêté deux fois en 1981 et 1986, mais un non-lieu a été prononcé suite à ces deux arrestations.
Après la révolution, il créa le mouvement du peuple.
Mohamed Brahmi était père de 5 enfants.

(Source : Marsad)

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Mohamed

AFP

Attentats : le suspect-clé Mohamed Abrini et quatre autres personnes arrêtés

Attentats : le suspect-clé Mohamed Abrini et quatre autres personnes arrêtés

AFP

La Somalie déchirée et oubliée: le photographe Mohamed Abdiwahab témoigne

La Somalie déchirée et oubliée: le photographe Mohamed Abdiwahab témoigne

AFP

Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi condamné

Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi condamné

épouse

AFP

Burundi: un ministre et son épouse légèrement blessés dans une attaque

Burundi: un ministre et son épouse légèrement blessés dans une attaque

AFP

Zimbabwe: Mugabe place son épouse dans la course

Zimbabwe: Mugabe place son épouse dans la course

AFP

Aux assises de la Charente, la disparition d'une épouse au Maroc

Aux assises de la Charente, la disparition d'une épouse au Maroc

enfants

AFP

Golf: les enfants pauvres goûtent au "sport de riches" en Côte d'Ivoire

Golf: les enfants pauvres goûtent au "sport de riches" en Côte d'Ivoire

AFP

Nigéria: jusqu'

Nigéria: jusqu'

AFP

Une écrivaine sud-africaine de 7 ans qui fait rêver les enfants

Une écrivaine sud-africaine de 7 ans qui fait rêver les enfants