mis à jour le

Mali: avec un nouveau président, Gao veut sortir d’un quotidien « préhistorique »

« Toujours pas d’électricité, pas de banques, pas d’administration: Gao vit une époque préhistorique! », soupire un habitant. Dans cette ville du nord du Mali éprouvée par la récente occupation islamiste, le nouveau pouvoir issu de la présidentielle aura fort à faire.

A quelques jours du premier tour fixé à dimanche, des secrétaires de mairie sont penchées sur de vieilles machines à écrire, dans une pièce plongée dans la pénombre.

Dans la grande ville du Nord occupée, comme le reste de la région, par des groupes armés liés à Al-Qaïda de la mi-2012 jusqu’à l’opération française lancée en janvier, l’électricité n’est fournie que quelques heures par jour dans les différents quartiers.

La mairie elle-même est la preuve vivante des difficultés d’un retour à la normale.

Ravagé depuis l’an dernier par les combats, l’hôtel de ville, que longe le paisible fleuve Niger, a certes fait peau neuve mais, faute de mobilier, il « demeure paralysé », explique à l’AFP l’adjoint au maire, Aboubacar Touré. Le maire n’a toujours pas investi ses bureaux, et ses collaborateurs sont installés dans des bâtiments annexes exigus.

L’administration dans son ensemble peine à reprendre ses droits. « Au moins 80% des fonctionnaires de la région qui ont fui à l’arrivée des jihadistes ne sont pas encore revenus », selon l’adjoint.

Ceux qui sont présents, instituteurs ou encore agents des eaux et forêts, sont essentiellement des natifs de la région. La police n’est pas visible en ville, où patrouillent l’armée et la gendarmerie, appuyées par des troupes françaises et onusiennes.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Gao

AFP

Mali: l'aéroport de Gao impraticable après un attentat jihadiste

Mali: l'aéroport de Gao impraticable après un attentat jihadiste

AFP

Mali: violente manifestation

Mali: violente manifestation

AFP

Mali: une juriste en treillis pour conseiller les troupes françaises

Mali: une juriste en treillis pour conseiller les troupes françaises