mis à jour le

Egypte: les deux camps se mobilisent à la veille de nouvelles manifestations

Le guide des Frères musulmans a appelé à une mobilisation pacifique vendredi contre la destitution du président Mohamed Morsi, après un appel de l’armée à manifester pour la soutenir, les deux camps s’accusant d’entraîner l’Égypte dans une guerre civile.

Les États-Unis se sont dits « inquiets » que l’appel du général Abdel Fattah al-Sissi aux Égyptiens à lui manifester leur soutien massif pour « en finir avec le terrorisme » n’attise les violences politiques.

Les violences ont fait en un mois plus de 200 morts, dont une quarantaine dans des attaques dans le Sinaï, selon un décompte de l’AFP à partir de sources médicales et de la sécurité.

La police a annoncé le déploiement de nombreux renforts pour assurer la sécurité des cortèges rivaux de vendredi, tandis que Mohamed Badie, le Guide des Frères musulmans, mouvement de M. Morsi, a appelé à manifester « pacifiquement » contre le « coup d’État militaire sanglant ».

« Les masses égyptiennes honorables qui ont arraché leur liberté à l’ancien régime la préserveront de la même manière pacifique », a affirmé dans un communiqué M. Badie, passé dans la clandestinité à la suite d’un mandat d’arrêt lancé contre lui après des troubles déclenchés par la destitution de M. Morsi le 3 juillet.

AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

camps

AFP

Mozambique: dans le centre en guerre, les civils se réfugient dans des camps de déplacés

Mozambique: dans le centre en guerre, les civils se réfugient dans des camps de déplacés

AFP

L'après Boko Haram au Nigeria: fermer tous les camps de déplacés

L'après Boko Haram au Nigeria: fermer tous les camps de déplacés

AFP

Migrants: la Libye opposée

Migrants: la Libye opposée

manifestations

AFP

Guinée: au moins 5 morts lors de manifestations

Guinée: au moins 5 morts lors de manifestations

AFP

RDC: 3 ans de prison pour 15 personnes après les manifestations anti-Kabila

RDC: 3 ans de prison pour 15 personnes après les manifestations anti-Kabila

AFP

RDC: 40 morts lors de manifestations contre le président Kabila

RDC: 40 morts lors de manifestations contre le président Kabila