mis à jour le

On vous le dit

Djamila Bouhired à La Casbah   Fidèle à ses engagements et à ses convictions, Mme Djamila Bouhired, héroïne de la Bataille d'Alger, joint la parole à l'acte. Vêtue d'un dossard fleurissant, elle participe activement à l'opération de nettoyage et d'embellissement de l'ancienne cité ottomane, La Casbah. Pelle à la main, elle s'est attelée, aux côtés des jeunes de l'association Ouled El Houma, à ramasser les amas de gravats et les tas de débris jonchant les ruelles de ce quartier antique. Native de cette cité ancestrale, Djamila Bouhired veut, par ce geste citoyen, rendre un hommage aux chouhada. Avec beaucoup d'émotion, elle a affirmé : «Je viens aussi rendre justice aux chouhada de la rue de Thèbes. Je veux participer à cette opération pour nettoyer la rue qui abrite la plaque commémorant leur nom et leur combat. Il ne devrait y avoir ni ordures ni gravats à proximité de cette plaque commémorative. Allah yarham el chouhada.» Les habitants de la cité DNC ferment la route   Les habitants de la citée DNC à Clairval ont procédé, mardi soir, à la fermeture de la RN 41 à Chevalley. Cette protestation populaire subite est intervenue suite à un grave accident de la circulation survenu mardi à 19h15, juste avant le f'tour, tuant un enfant âgé de 11 ans. L'automobiliste qui a percuté le gosse qui traversait la route, a pris la fuite à une extrême vitesse. La fermeture de cet axe routier à la circulation a été maintenue jusqu'à une heure tardive hier. A travers cette action, la population voulait faire pression sur les autorités locales pour prendre des mesures urgentes à même d'éviter les accidents mortels qui sont récurrents sur ce tronçon. Comme première mesure, l'APC a installé des dos d'âne, pour obliger les automobilistes à réduire leur vitesse. Un élu dépose plainte contre le P/APC des Issers   Un élu de l'APC Issers, commune située dans la wilaya de Boumerdès, Omar Chetta, a déposé, avant-hier, une plainte auprès du tribunal de Bordj Menaïel contre le maire de la même municipalité. Le plaignant avait déjà présidé l'assemblée lors du dernier mandat. Il poursuit l'actuel premier magistrat de la ville, M. Slimani (d'obédience RND), pour diffamation, un délit puni par les articles 296, 297 et 298 du code pénal. La plainte, dont nous disposons d'une copie, a été acceptée dans le fond et la forme. Les faits remontent au 9 juillet dernier, quand l'actuel P/APC avait échappé à une tentative d'agression dans son bureau de la part d'une femme. Cette dernière aurait tenté de le poignarder dès qu'elle avait été informée que son nom ne figurait pas sur la liste des bénéficiaires de logements. Lors de l'enquête, le maire aurait déclaré au juge d'instruction que c'est son prédécesseur qui avait promis à son agresseur de lui octroyer un appartement. L'affaire a pris l'allure d'un scandale, dont les tenants et les aboutissants sont toujours ignorés par la population locale. Deux morts et quatre blessés par balles dans une rixe entre voisins   Le quartier d'Ouled Bouchia situé au sud de la ville de Bouira a été, mardi en fin d'après-midi, le théâtre d'un drame. Un jeune de 35 ans a tué par balles deux de ses voisins, des frères âgés de 24 et 37 ans. La bagarre a éclaté entre les deux voisins vers 17h30, selon des témoins. La situation s'est donc vite dégénérée et le tueur (D.M.) n'a pas hésité à aller chercher un fusil et à tirer sur les deux jeunes frères qu'il a tués sur le coup. Quatre autres personnes ont été blessées, dont la mère des victimes et un enfant. Les corps des deux hommes ont été acheminés vers la morgue de l'EPH Mohamed Boudiaf et les quatre blessés ont été évacués au service des urgences du même hôpital. Des membres de la famille des victimes rencontrés aux urgences ont dénoncé le retard des services de sécurité qui ne sont pas intervenus rapidement. Au moment où l'un des morts a été emmené à l'hôpital, racontent des témoins, le tueur était toujours dans le quartier et il avait même fait d'autres blessés. Ce n'est que quelques minutes plus tard que le tueur a pris la fuite à bord de son véhicule. Les éléments de la gendarmerie nationale se sont lancés à sa poursuite.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien