mis à jour le

Les citoyens se plaignent de la salinité de l’eau

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a effectué, hier, une visite de travail dans la wilaya de Tindouf. Lors de sa tournée, un projet immobilier de 2468 unités, de type logements publics locatifs, a été lancé. Au niveau de l'exploitation agricole du périmètre Geurrair El Harth, Abdelmalek Sellal a remis à des agriculteurs des actes de concession et des kits d'énergie, dont des panneaux photovoltaïques. Par la suite, la délégation a visité la station de production d'électricité de Merkala, ainsi que le projet de réalisation de la route reliant Tindouf à Adrar. Mais l'un des points les plus importants pour la population, reste le lancement des travaux de réalisation d'une unité de déminéralisation d'eau, en face du quartier El Hikma. Cependant, surprise, des habitants, en majorité des femmes, ont improvisé un sit-in. Approchés, ils affirment que «les eaux distribuées à Tindouf sont chargées de calcaire et de graviers. A partir de l'âge de 40 ans, les personnes sont obligées de subir des opérations médicales». De son côté, un journaliste de la région confirme et aborde le sujet d'un trafic sans précédent : «Nous sommes obligés d'acheter de l'eau en bouteille qui coûte deux fois plus qu'en ville.» Les contestataires revendiquent, outre une meilleure qualité de l'eau, une amélioration de leurs conditions sociales. Le Premier ministre et les ministres qui l'accompagnaient n'ont pas discuté avec les protestataires. Par ailleurs, un sentiment d'injustice est palpable. Une partie de la population de Tindouf se sent marginalisée et oubliée. Continuant sa visite, Abdelmalek Sellal a prospecté un stade de 5400 places, une salle de sport et une maison de jeunes. Par ailleurs, Tindouf verra l'ouverture de son centre universitaire dès la prochaine rentrée. Il sera doté d'une capacité d'accueil de 1000 places pédagogiques. Trois spécialités seront enseignées : le droit, la gestion et la géologie. A l'heure où nous mettons sous presse, le Premier ministre rencontre la société civile de Tindouf. Notons que la wilaya de Tindouf est peuplée de plus de 63 000 habitants. La superficie de la wilaya est de 158 800 km2. Enfin, il faut dire, au passage, qu'à Tindouf, sous une température de 45 degrés, le jeûne du Ramadhan prend un autre goût.