mis à jour le

Le brouillard empêche l'atterrissage de trois avions d'Air Algérie à Alger

Trois vols de la Compagnie Air Algérie n'ont pas  pu atterrir jeudi à l'aéroport international d'Alger, Houari-Boumediene,  à cause d'un brouillard opaque, a-t-on appris auprès de la compagnie.         Les vols AH 5001 A en provenance de Niami, AH 4015 en provenance  de Nouakchott ainsi que le AH 2701 venant de Montréal n'ont pu atterrir à l'aéroport Houari Boumediene en raison du brouillard dense qui a contraint  les pilotes à changer de trajectoire. Ces vols devraient atterrir respectivement à 4H15, 4H35 et 7H10. Les passagers de ces trois vols déroutés vers l'aéroport de Constantine ont dû attendre plusieurs heures avant de joindre l'aéroport d'Alger.Le trafic aérien en provenance des autres destinations est resté normal, a souligné la même source.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

avions

AFP

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

AFP

Congo: les avions de la compagnie nationale cloués au sol pour endettement

Congo: les avions de la compagnie nationale cloués au sol pour endettement

AFP

Egypte: la France livre trois nouveaux avions Rafale

Egypte: la France livre trois nouveaux avions Rafale

Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

AFP

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

AFP

Un écrivain humilié

Un écrivain humilié

Alger

AFP

Le président vénézuélien Maduro en visite

Le président vénézuélien Maduro en visite

AFP

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

Paris et Alger veulent renforcer leurs liens

AFP

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai

Alger veut réveiller les électeurs avant les législatives de mai