mis à jour le

L'opposant tunisien Mohamed Brahmi / D.R.
L'opposant tunisien Mohamed Brahmi / D.R.

L'opposant tunisien Mohamed Brahmi assassiné

Le député et chef d'un parti de l'opposition a été abattu ce jeudi à son domicile.

Mohamed Brahmi, député à l’Assemblée nationale constituante tunisienne et chef d’un parti de l’opposition a été tué par balle, le 25 juillet, devant son domicile, à Tunis, rapportent les agences Reuters et AFP, qui citent des médias locaux.

Aucun  autre détail n’est encore disponible pour l’heure quant aux circonstances de l’assassinat de l’homme politique ni quant aux mobiles. Mais Mohamed Brahmi n’avait pas eu de cesse de critiquer les islamistes d’Ennahda au pouvoir.

Selon la radio Mosaïque FM, Mohamed Brahmi aurait été tué de 11 balles dans la tête. Quant au site Nawaat, qui cite un membre fondateur du parti de Brahmi, l'opposant tunisien aurait tué en sortant de son domicile, dans un quartier d'Alger.

Les responsables du parti de Mohamed Brahmi donnent en ce moment-même une conférence de presse.

Un appel à manifester a été lancé pour 15 heures, heure de Tunis. Mais déjà un rassemblement spontané a été observé devant l'hôpital où a été transporté le coprs de Mohamed Brahmi.

Manifestation spontanée devant l'hôpital Mahmoud Matri, Tunis, 25 juillet 2013 © Nawaat

Le meurtre de Mohamed Brahmi intervient après l’assassinant, en février 2013, d’un autre opposant, Chokri Belaïd. La mort du patron du Mouvement des patriotes démocrates avait provoqué des manifestations d’envergure et de nombreuses violences dans le pays. Bien avant Chokri Belaïd, il y avait déjà eu le meurtre d'un autre opposant, Lotfi Naghuedh.

La France a condamné cet acte. Dans un communiqué publié par l'Elysée, le président François Hollande l'ensemble de la classe politique à faire plus que jamais preuve du nécessaire esprit de responsabilité.

Il s'agit donc là du troisième assassinat d'un homme politique depuis la chute de Ben Ali et l'arrivée au pouvoir d'Ennahda. Il est d'autant plus choquant que, comme le rappelle le site d'information tunisien Kapitalis, il intervient le jour de la célébration de l'anniversaire de la proclamation de la République.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Chokri Belaid

Dialogue national

La Tunisie retient son souffle

La Tunisie retient son souffle

Tunisie

L'opposition veut la chute d'Ennahda

L'opposition veut la chute d'Ennahda

Mobilisation

Vendredi de colère en Tunisie

Vendredi de colère en Tunisie

Ennahda

AFP

Tunisie: l'ex-Premier ministre Jebali quitte le parti islamiste Ennahda

Tunisie: l'ex-Premier ministre Jebali quitte le parti islamiste Ennahda

AFP

Tunisie: le parti anti-islamiste Nidaa Tounès remporte les législatives devant Ennahda

Tunisie: le parti anti-islamiste Nidaa Tounès remporte les législatives devant Ennahda

Leila Assam - Lemag

Tunisie: Ennahda serait derrière la "grossesse" de la veuve de Chokri Belaid

Tunisie: Ennahda serait derrière la "grossesse" de la veuve de Chokri Belaid

Tunisie

AFP

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Vaste remaniement ministériel en Tunisie