mis à jour le

Condamnation d'homosexuels au Cameroun

Joseph Omgba, accusé d'homosexualité et outrage sur mineur suivi de rapports sexuels, a été condamné mardi à Yaoundé à deux ans de prison ferme, rapportent les médias locaux. Un mineur, poursuivi dans la même affaire a, quant à lui, écopé d'un an de prison avec sursis pour acte d'homosexualité. Un troisième homme, Séraphon Ntsama, en détention depuis bientôt deux ans, a lui été remis en liberté, faute de preuve. Joseph Omgba a par ailleurs été condamné à verser une amende de 50.000 Fcfa (76 euros). En cas de versement immédiat de la somme et ayant déjà purgé la peine de deux ans de prison, ce dernier sera remis en liberté. De nombreuses ONG continuent de dénoncer les arrestations et emprisonnements des homosexuels au Cameroun.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

condamnation

AFP

L'Egypte confirme une condamnation

L'Egypte confirme une condamnation

AFP

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

AFP

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre

Cameroun

AFP

Le Cameroun accuse l'ICG de "déstabilisation" après un rapport sur la crise anglophone

Le Cameroun accuse l'ICG de "déstabilisation" après un rapport sur la crise anglophone

AFP

Cameroun anglophone: lourd bilan humain après la proclamation symbolique d'"indépendance"

Cameroun anglophone: lourd bilan humain après la proclamation symbolique d'"indépendance"

AFP

Incidents au Cameroun anglophone en marge d'une proclamation symbolique d'"indépendance"

Incidents au Cameroun anglophone en marge d'une proclamation symbolique d'"indépendance"