mis à jour le

Vers un dégel entre le gouvernement et le Sytjust ?

Le pouvoir et le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) vont se retrouver, mardi prochain, pour tenter de trouver une solution pérenne à la crise qui secoue le milieu de la justice, a annoncé le ministre de la Justice, Aminata Touré. «Nous sommes en discussions. Le gouvernement a plusieurs obligations en matière de gestion des finances publiques. Et, surtout, nous voulons prendre des engagements que nous serons en mesure de respecter», a-t-elle dit. Aminata Touré s'exprimait au sortir d'une rencontre organisée par le ministère de la Fonction Publique, du Travail et des Relations avec les Institutions. «Nous avons continué les discussions dans une ambiance sereine. Nous allons les poursuivre. Nous nous sommes re-convoqués en plénière, mardi prochain, pour pouvoir trouver de bonnes solutions», a assuré la garde des Sceaux. Mme Touré estime que ces solutions «seront de nature à ramener la sérénité dans les juridictions pour que les justiciables puissent bénéficier du service de la justice». Selon elle, «le gouvernement est préoccupé par le maintien du pouvoir d'achat des travailleurs de la justice et ils vont travailler dans ce cadre-là, pour cheminer vers un bon compromis».

gouvernement

AFP

A Madagascar, les manifestants déçus par le nouveau gouvernement

A Madagascar, les manifestants déçus par le nouveau gouvernement

AFP

Crise

Crise

AFP

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement