mis à jour le

Condamné à 10 de travaux forcés pour trafic international de drogue : Le coiffeur nigérian avait avalé 51 boulettes de cocaïne

D'origine nigériane, Linus Uché a été inculpé de trafic international de drogue et condamné par la cour d'assises de Kaolack à 10 ans de travaux forcés et une amende de 36 millions. Il avait avalé 51 boulettes de cocaïne qu'il devait convoyer de la Guinée au Nigeria en passant par le Sénégal. Mais, Linus Uché sera arrêté à Tambacounda et la décision de la cour d'appel de Kaolack a été confirmée, hier, par celle de Dakar, après l'appel introduit par l'accusé.

Le 16 novembre 2008, Linus Uché a été interpellé par les gendarmes de la brigade de Dialacoto (Tambacounda). L'accusé qui voyageait à bord d'un véhicule de transport en commun avait été arrêté par la gendarmerie qui le trouvait suspect. Conduit au poste, pour mise en observation et identification, il acceptera de se soumettre à un examen radiologique au sortir duquel, la présence de boulettes sera décelée dans son estomac. Mais, il faut dire que c'est grâce à la prise des produits prescrits par le médecin-chef de l'hôpital régional de Tambacounda que l'accusé évacuera par voie rectale, d'abord, 26 boulettes de cocaïne enrobée, ensuite 25 autres, au bout de 26 heures. Soumis aux questions des enquêteurs, l'accusé avouera avoir avalé les 51 boulettes de cocaïne enrobée, depuis la Guinée où il les avait récupérées auprès d'une personne dont il disait ignorer le nom et pour le compte d'un certain Chairman, résidant au Nigeria. Il a précisé qu'il était sur le chemin du retour et avait choisi l'itinéraire, Guinée-Sénégal (Tambacounda) Mali-Burkina Faso-Togo-Nigeria.

Peine confirmée

Après jugement, la cour d'assises de Kaolack lui avait infligé une peine de 10 ans de travaux forcés et une amende de 36 millions de FCFA. Une décision lourde, selon l'accusé, qui avait interjeté appel pour une réduction de peine. Devant la barre de la cour d'appel de Dakar, hier, il se présentera sous les habits d'un simple coiffeur qui vit une situation précaire au Nigeria. Il a ajouté également être fils unique, marié et père d'un enfant. Condamné à 10 ans de travaux forcés, il a demandé la clémence de la cour. «Je ne savais pas ce que je faisais, parce que le commanditaire ne m'avait pas tout dit», arguera-t-il. La défense essayera de justifier l'acte de l'accusé par la pauvreté et s'arcboutera à sa bonne foi, précisant qu'il a coopéré pendant toute la procédure, en reconnaissant les faits. Mais, cette coopération n'a pas ému l'avocat général qui plaidera une confirmation de la peine de 10 ans de travaux forcés. Pour se tirer d'affaire, l'accusé soutiendra, pathétique, à la barre, avoir même suggéré aux gendarmes et au juge d'instruction, lors de l'enquête primaire, d'appeler Chairman pour lui dire qu'il était gravement malade, afin de remonter à lui. Mais, ce fut peine perdue, puisque la cour d'appel de Dakar a confirmé, hier, le verdict de Kaolack.

Cheikh Moussa SARR

trafic

AFP

Tanzanie: 25 ans de prison pour trafic d'

Tanzanie: 25 ans de prison pour trafic d'

AFP

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

drogue

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Peuple de l'herbe

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

cocaïne

AFP

Maroc: saisie record de 2,5 tonnes de cocaïne brute

Maroc: saisie record de 2,5 tonnes de cocaïne brute

AFP

Tunisie: saisie inédite de 31 kilos de cocaïne venue d'Italie

Tunisie: saisie inédite de 31 kilos de cocaïne venue d'Italie

AFP

Kenya: l'aristocrate et le tribunal devant 100 mystérieux kilos de cocaïne

Kenya: l'aristocrate et le tribunal devant 100 mystérieux kilos de cocaïne