mis à jour le

Qu'attend t-il pour demissionner ?

Depuis la parution, dans les colonnes du journal " Le Quotidien ", d'un rapport du commissaire Keita sur le trafic de drogue dans la police, les supputations vont bon train quand au sort qui sera réservé au premier flic du Sénégal, en l'occurrence le Général Pathé Seck. Le Ministre de l'intérieur, à en croire le commissaire Keita, était au courant de cette histoire de drogue. " 6 mois, j ai traité de ce dossier avec Pathé Seck. Il connait toute cette histoire. Il n'a pas pris ses responsabilités", a-t-il dit dans les colonnes de " Le Quotidien ". Pas étonnant. On se souvient aux premières heures de la publication dudit rapport, le patron de la place Washington semblait tergiverser dans ses explications aux journalistes, se contentant de parler de "guerre fratricide entre hauts gradés de la police", alors que tout indiquait qu'il était bel est bien au courant de cette sale histoire qui secoue la Police. Pire, dans le journal le quotidien de ce jeudi, le commissaire Keita va plus loin en accusant le ministre, d'avoir fuit ses responsabilités ". " Même s'il s'agissait d'un duel fratricide, il a l'obligation d'intervenir. parce qu'il n'a pas pris ses responsabilités pour tirer cette affaire de drogue au claire", a dit Keita. Des accusations qui, pour l'heure, n'ont pas été démenties par le ministre de l'intérieur qui, semble t-il, depuis l'éclatement de cette affaire, a perdu toutes crédibilités aux yeux des sénégalais. Et l'on s'étonne pourquoi depuis lors, il n'a pas pris son courage à deux mains, en remettant tout simplement sa démission

REWMI.COM/ACD

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye