mis à jour le

Tournoi de la paix : POUR CRéER ET DéVELOPPER UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR LES ENFANTS

La finale du tournoi de la paix a eu lieu mardi à la Cité des enfants à Niamakoro. L'évènement était présidé par la présidente par intérim du parlement national des enfants, Kadiatou Sy, en présence de plusieurs personnalités dont l'ancien président du parlement, Bocana Maïga et le représentant de l'ONG Right to Play et sponsor officiel du tournoi, Moussa Coulibaly. Le tournoi de la Paix est une compétition qui est organisée chaque année par le Parlement national des enfants dans le cadre de ses activités notamment son plan d'action destiné aux Centres d'écoute communautaires. « Chaque année nous organisons un tournoi de football à l'endroit des enfants. L'édition de cette est dédiée à la paix en raison de la crise socio-politique que traverse notre pays», a expliqué la patronne du parlement, Kadiatou Sy. «L'objectif de cette compétition, ajoutera la présidente du Parlement, est de développer un environnement saint et protecteur pour les enfants à travers le sport, créer des relations amicales entre enfants, l'épanouissement et la jouissance de leurs droits au jeu et au sport pour le développement physiques et mentaux». Quant au représentant de Right to Play, il a salué le choix du thème choisi par les parlementaires tout en leur promettant l'accompagnement l'ONG. «Cette rencontre est très importante pour Right to Play mais aussi pour le Mali. Le thème choisi cette année interpelle tout le monde, vu le contexte socio-politique du Mali», dira Moussa Coulibaly. Outre les enfants des Centres d'écoute communautaires (CEC), du Parlement national des enfants (membres du parlement et de l'Association pour la promotion des jeunes et enfants communicateurs APJEC) et quelques équipes de la place, les enfants déplacés du nord ont pris part à la compétition, soit huit équipes. Ces formations ont pour nom : JSD de Magnambougou, CEC de Sabalibougou, Camp de Niamakoro, FC Soupin, Parlement des enfants, CEC de Niamakoro, Camp de Niamana et FC Amadou de Badalabougou. La finale a mis aux prises le FC Soupin et le FC Amadou de Badalabougou et ce sont les enfants de Badala qui se sont imposés 2-0. Les deux buts de la partie ont été inscrits par Alassane Koné (40è min) et Adama Bagayoko (59è min). Le FC Amadou a reçu un trophée, un ballon et un casier de boissons, contre un ballon et un casier de boissons pour le finaliste malheureux, le FC Soupin.

Boubacar THIERO

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

tournoi

AFP

Kenya: un tournoi de cricket pour une espèce de rhinocéros vouée

Kenya: un tournoi de cricket pour une espèce de rhinocéros vouée

AFP

CAN: un tournoi indécis, un défi pour la Guinée équatoriale

CAN: un tournoi indécis, un défi pour la Guinée équatoriale

Steven LAVON

Tournoi UFOA: le Togo sort les griffes sur le Libéria !

Tournoi UFOA: le Togo sort les griffes sur le Libéria !

paix

AFP

Kenya: les appels

Kenya: les appels

AFP

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

AFP

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

environnement

Environnement

La COP22 de Marrakech aura surtout été bénéfique au tourisme marocain

La COP22 de Marrakech aura surtout été bénéfique au tourisme marocain

Environnement

En Afrique, la pollution de l'air tue mais personne ne veut le voir

En Afrique, la pollution de l'air tue mais personne ne veut le voir

Nature

Où passer des vacances «vertes» en Afrique?

Où passer des vacances «vertes» en Afrique?