mis à jour le

Oumar Ibrahim Touré

Entre l'enseignement et la politique, il n'y a certainement pas de frontière et le cas de Oumar Ibrahim Touré le confirme. Né le 17 juillet 1957 à Goundam. Il fréquenta l'école fondamentale de cette localité jusqu'à l'obtention du diplôme d'Etudes fondamentale, avant de continuer ses études au lycée franco-arabe de Tombouctou où il obtient son bac, série Philosophie langues en 1978. Oumar Ibrahim Touré entrera ainsi à l'Ecole Normale Supérieur (ENSUP). Il en sortira avec une maitrise en histoire et géographie en 1984. A sa sortie, le jeune Touré est professeur d'histoire et géographie à l'Ecole normale secondaire de Badalabougou puis à San où est il désigné responsable du comité d'animation pédagogique d'histoire et géographie. En 1997, il devient membre du comité technique chargé de la mise en ½uvre du programme du Nord de mise en ½uvre du Pacte national, puis membre du comité technique paritaire de suivi financier (PRMC) dont il devient le chef de file. En 1991, après un changement de corps, Oumar Ibrahim devient administrateur civil et il exerce entre 1992 et 2002 comme le chef de la Division actions d’urgence et réhabilitation des zones à risque. En octobre 2002, il est nommé ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, chargé de la Sécurité alimentaire avant d'être promu en mai 2004, ministre de l'Elevage et de la Pêche jusqu'en 2007 date à laquelle il hérite du porte feuille de la santé. Le 5 décembre 2010 Oumar Ibrahim Touré, a démissionné de ses fonctions « afin de se mettre à la disposition de la mission d’enquête concernant le détournement présumé de fonds mondial pour la lutte contre le paludisme et le Sida au Mali ».

Militant à l’ADEMA-PASJ, il rejoint ensuite l’Union pour la république et la démocratie (URD) où il occupait depuis 2003 le poste de deuxième vice-président. L'ancien ministre de la Santé démissionnera aussi de l'Urd pour mettre en orbite l'Alliance pour la démocratie et la république (APR). C'est désormais sous les couleurs de l'APR que Oumar Ibrahim Touré est engagé dans la course pour Koulouba. Il est passionné de sport, voyage et lecture. Il parle Sonrai, Bambara, français, arabe et anglais. Oumar Ibrahim est marié et père de 7 enfants.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Ibrahim

AFP

Centrafrique: Bertrand et Ibrahim demandent davantage

Centrafrique: Bertrand et Ibrahim demandent davantage

AFP

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta en "séjour médical en France"

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta en "séjour médical en France"

AFP

Prix Mo Ibrahim de la "bonne gouvernance" au président namibien

Prix Mo Ibrahim de la "bonne gouvernance" au président namibien