mis à jour le

Tombouctou : Modibo Sidibé à la rencontre des ses partisans

Arrivé avec sa délégation aux environs de 18 heure à bord d'un avion le 20 juillet, Modibo Sidibé s'est rendu directement chez l'imam de la grande mosquée, Abdramane ben Esseyouti, pour la rupture du jeun avant de s'installer à l'hôtel Colombe. Après la prière du «Nafila» à la mosquée Sankoré, la délégation a assisté à des animations folkloriques jusque tard dans la nuit.

Très tôt le matin du 21 juillet, le candidat du FARE a pris la route de Goundam et Diré pour y rencontrer les populations du Faguibine et du Tjilli. Dans ces localités, il a eu droit à un accueil chaleureux de la population avec laquelle il a expliqué ses ambitions pour notre pays.

Sur le chemin de retour, la délégation a longé le fleuve Niger pour rencontrer les paysans dans les champs et pour écouter de vive voix leurs doléances. Le candidat en a tiré la conclusion que la région peut être l'un des greniers du Mali, voire de l'Afrique occidentale.

De retour à Tombouctou, il a animé un meeting sur la place de Sankoré. Une foule composée de militants du FARE, de clubs et associations de soutien à Modibo Sidibé, s'était massée dans une ambiance de fête, au son de la musique du terroir.

Le secrétaire général de la sous -section FARE de Tombouctou, Alhousseyni Dicko, a pris la parole pour présenter le parti et le candidat. Modibo Sidibé s'est ensuite adressé à ses partisans pour, d'abord, présenter ses condoléances aux familles de toutes les victimes de l'occupation. Il a salué la bravoure de ceux qui sont restés malgré les difficultés.

Le candidat n'a manqué de remercier les forces armées maliennes, la MISMA et la MINUSMA pour le travail de qualité  abattu. Il a réservé une grande marque de reconnaissance à la France de François Hollande pour son intervention à travers l'opération Serval.

Détaillant son projet de société, il a promis de bâtir un Etat fort, une économie solide et compétitive, une nation solidaire et responsable. Des actions développées dans son ouvrage de campagne intitulé : «Mes  76 engagements». Modibo Sidibé a promis aux populations de Tombouctou d'ériger la région en un 2è Office du Niger. Il s'est engagé également pour l'emploi des jeunes, la scolarisation des filles  et l'éducation en général, la santé, l'élevage et les routes. Modibo Sidibé a promis, s'il est élu, de diligenter les travaux de la route Gomacoura-Tombouctou.

En terminant, il a exhorté ses militants à aller retirer leurs cartes NINA pour être prêts la date du 28 juillet.

M. SAYAH

AMAP-Tombouctou

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Tombouctou

AFP

Mali: un militaire et un civil assassinés

Mali: un militaire et un civil assassinés

AFP

CPI: les mausolées détruits

CPI: les mausolées détruits

AFP

Mali: les mausolées de saints musulmans

Mali: les mausolées de saints musulmans

rencontre

AFP

"Majesté, un selfie"! Quand "Momo" rencontre son roi Mohammed VI

"Majesté, un selfie"! Quand "Momo" rencontre son roi Mohammed VI

AFP

Nigeria: le gouvernement rencontre les syndicats pour tenter d'éviter une grève générale

Nigeria: le gouvernement rencontre les syndicats pour tenter d'éviter une grève générale

AFP

Egypte: un député déchu de son mandat après sa rencontre avec l'ambassadeur d'Israël

Egypte: un député déchu de son mandat après sa rencontre avec l'ambassadeur d'Israël

partisans

AFP

Gabon: les partisans de Ping ont "peur de se faire voler leur victoire"

Gabon: les partisans de Ping ont "peur de se faire voler leur victoire"

AFP

RDC: la police refoule plusieurs milliers de partisans de l'opposant Katumbi

RDC: la police refoule plusieurs milliers de partisans de l'opposant Katumbi

AFP

RD Congo: l'opposant Katumbi se présente

RD Congo: l'opposant Katumbi se présente