mis à jour le

Santé : le Japon au chevet de l'hôpital Yalgado Ouédraogo

L'ambassadeur du Japon au Burkina, Masato Futaishi, a fait, ce mercredi 24 juillet 2013, un don de 120 lits d'hospitalisation et de matelas au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO).

Cent vingt (120) lits médicaux et autant de matelas. C'est la composition du don qui a été fait à l'hôpital Yalgado Ouédraogo par l'Ambassadeur du Japon au Burkina Faso. Cet équipement a été précédé d'une signature d'un contrat de don de 28 835 000 francs CFA, le 18 février 2013. « Cette assistance financière a permis le transport de 120 lits médicaux, y compris les matelas, du Japon jusqu'au Burkina Faso », a indiqué le diplomate nippon.

Le don de ce matériel médical entre dans le cadre d'un projet initié par l'ambassade du Japon et qui est baptisé : « Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine ». « Nous sommes convaincus qu'il faut être en bonne santé pour parler de développement car le CHU-YO joue un rôle important dans la prise en charge des patients qui le fréquentent. », a indiqué l'Ambassadeur japonais. C'est en partie ce qui a motivé l'Ambassade du Japon à soutenir l'hôpital Yalgado Ouédraogo. « Face à cette situation, nous avons estimé que toute initiative visant le renforcement de la capacité d'accueil de cet hôpital mérite d'être soutenue », a ajouté le diplomate nippon.

Il était prévu que les lits arrivent au mois de septembre. Mais avec la diligence des services techniques chargés de faire venir le matériel, les choses sont allées très vite. « Initialement attendus au mois de septembre voilà que nous recevons ces lits avec deux mois d'avance », a indiqué le Directeur général de l'hôpital, Robert Sangaré. A la tête de l'institution médicale depuis près de 2 ans, M. Sangaré connait bien les maux de l'hôpital ainsi que les remèdes qu'il faut pour les soigner. « Cet excellent don va incontestablement apporter une amélioration notable à l'hôtellerie en général et à la literie en particulier du CHU-YO », a-t-il ajouté.

Durant tout le long du processus, l'administration de l'hôpital Yalgado a été impliquée aux démarches entreprises. Une initiative que n'a pas manqué de saluer le directeur général du CHU-YO. « L'approche et le processus ont été bien appréciés par la direction générale du CHU-YO. En ce sens, que l'identification du besoin à la réception du matériel ce jour, en passant par la signature de la convention de financement, le CHU-YO a été associé de bout en bout », a salué Robert Sangaré. Pour la répartition du matériel, le DG rassure que ce sera après une concertation avec les chefs des services. « Nous sommes nombreux et je ne peux pas vous le dire dès maintenant. Mais je pense que les lits iront aux services d'hospitalisation qui reçoivent le plus de malades. Nous allons en discuter en réunion de direction avant de procéder à la répartition », a ajouté le Directeur général du CHU-YO.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

santé

Santé

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Le coût du diabète en Afrique est une bombe à retardement

Santé

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Japon

AFP

Le Japon s'engage

Le Japon s'engage

AFP

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Wildlife

VIDEO. Un lion essaye d'attraper un enfant derrière le mur en verre de sa cage

VIDEO. Un lion essaye d'attraper un enfant derrière le mur en verre de sa cage