mis à jour le

Les choix des candidats admis à l’université respectés

Contrairement aux réclamations des nouveaux bacheliers concernant leur orientation universitaire, le ministre de l'Enseignement supérieur a affirmé, hier, que 56,47% d'entre eux ont été orientés vers le premier choix exprimé dans la fiche de v½ux. La liste des choix disponibles, faut-il le souligner, est remise au bachelier dès la proclamation des résultats du bac. Elle est confectionnée selon les notes obtenues par les bacheliers et sa filière d'études et surtout les capacités d'accueil dans les établissements universitaires. Dans une conférence de presse tenue hier à l'Ecole nationale de l'informatique consacrée aux inscriptions universitaires, Rachid Harraoubia a affirmé que 15,58% des bacheliers ont été dirigés selon le second choix et 8,09% selon le troisième. Au total, 96,21% des nouveaux bacheliers ont été orientés selon les dix premiers choix exprimés. Selon le ministre, ce sont 3,79% des nouveaux étudiants qui ont été orientés vers des filières ne figurant pas dans la liste des choix exprimés. Les étudiants, quant à eux, trouvent des difficultés à unir désir et capacités. Depuis quelques années, l'orientation est totalement informatisée. Aucune intervention humaine dans la confection des listes des choix disponibles pour le nouveau bachelier et la validation de son choix selon la liste des v½ux exprimés. Les étudiants orientés vers des filières ne figurant pas dans la liste des v½ux exprimés «peuvent introduire des recours du 23 au 25 juillet» selon le calendrier des inscriptions fixé par la tutelle qui réserve les derniers jours du mois pour les inscriptions finales. Selon les chiffres présentés par le ministre, 192 057 nouveaux bacheliers ont déposé leurs fiches de v½ux, soit 98,35% de la totalité des bacheliers de la session juin 2013. Concernant les modalités d'orientation, le ministre rappelle que celle-ci se fait selon le choix du bachelier, sa moyenne générale au bac et les notes exigées ainsi que les capacités d'accueil des établissements universitaires. Concernant le cas des élèves ayant déposé des recours après avoir été exclus pour tricherie au bac, le ministre de l'Enseignement supérieur indique que le département de l'Enseignement supérieur prendra en charge tout nouveau bachelier enregistré selon la décision du ministère de l'Education nationale qui a procédé au traitement des dossiers au cas par cas.