mis à jour le

Le Maroc et l’UE procèdent à Rabat au paraphe du nouveau Protocole de pêche

 

Le nouveau protocole de Pêche liant le Maroc et l’Union Européenne a été paraphé à Rabat mercredi      24 juillet par M. Aziz Akhannouch,  ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime et Mme Maria Damanaki, Commissaire européenne en charge des affaires maritimes et de la pêche.

Ce paraphe intervient suite à la clôture du sixième round de négociations pour la conclusion d'un nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l'Union Européenne qui s'est tenu à Rabat les 18 et 19 juillet 2013.

Les deux parties ont réussi au cours de cette rencontre à parvenir à un accord dans le respect des principes généraux ayant guidé les négociations, à savoir, l'exploitation durable des ressources, la fixation de la contrepartie financière sur la base des possibilités de pêche qui seront convenues et une gouvernance renforcée.

Le paraphe de ce protocole constitue un jalon important dans les relations entre le Maroc et l'Union Européenne. En effet, depuis la signature de l'Accord d'Association Maroc-UE en 1996,  les secteurs de l'agriculture et de la pêche ont toujours occupé une place prépondérante dans les relations entre le Maroc et  l'Espace Européen.  Ce Protocole a été conclu pour une durée de quatre ans. Il entrera en vigueur dès accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les parlements marocain et européen.

Pour étayer et appuyer leurs positions lors des négociations, les deux parties se sont basées, entre autres, sur les avis scientifiques relatifs à l'état des stocks halieutiques, leur évolution durant les dernières années ainsi que sur l’évaluation du niveau d’utilisation des possibilités de pêche du précédent protocole.

C’est ainsi que ce nouveau protocole prévoit 6 catégories de pêche avec une réduction des possibilités de pêches par rapport à l'ancien protocole en autorisant 126 navires européens contre 137 dans le cadre de l’ancien protocole.

La contrepartie financière totale  annuelle estimée du protocole se chiffre à 40 millions d’euros dont 14 millions dédiés à  la poursuite de la mise en ½uvre du plan « Halieutis » en vue du renforcement économique du secteur de la pêche nationale tout en assurant une gestion durable et responsable des ressources halieutiques.

 

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

Maroc

AFP

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

AFP

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

AFP

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

Rabat

AFP

Paris et Rabat conjuguent leurs visées économiques en Afrique

Paris et Rabat conjuguent leurs visées économiques en Afrique

AFP

Édouard Philippe poursuit

Édouard Philippe poursuit

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

protocole

AFP

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

LNT

Maroc/UE:  Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Maroc/UE: Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Jossart Muanza(AEM)

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent