mis à jour le

Grève de la mine d’Akka<br>Managem privilégie la négociation

Points: 
Un mouvement porté par la CDT
Le minier propose un redéploiement des grévistes sur d'autres projets
940 millions de DH d'investissement pour cette année

La petite localité d’Akka, située dans la province de Tata, fait encore parler d’elle. Avec ses 7.102 habitants (recensement 2004), ce village minier est à nouveau sous les feux des projecteurs. Déjà l’année dernière,  la mine de Managem à Akka a connu un violant mouvement de grève (voir L’Economiste du 12 mars 2012). Poussée par la CDT, une nouvelle grève a été enclenchée depuis le 11 juillet.

Légende Image: 

Ismail Akalay, directeur général de Managem Pôle Métaux, estime que l’ensemble des employés de la mine d’Akka doivent être traités de la même façon. «L’appartenance à un syndicat ne doit pas favoriser un mineur sur un autre», estime le DG

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

grève

AFP

Afrique du Sud: grève générale pour dénoncer un salaire minimum "d'esclave"

Afrique du Sud: grève générale pour dénoncer un salaire minimum "d'esclave"

AFP

Zimbabwe: les infirmières mettent fin

Zimbabwe: les infirmières mettent fin

AFP

Angola: fin de la grève des enseignants

Angola: fin de la grève des enseignants

mine

AFP

Ghana: six morts dans l'effondrement d'une mine d'or de Newmont

Ghana: six morts dans l'effondrement d'une mine d'or de Newmont

AFP

Le port de Douala au Cameroun, miné par la corruption et l'engorgement

Le port de Douala au Cameroun, miné par la corruption et l'engorgement

AFP

Pour les jeunes du bassin minier tunisien, c'est la mine ou "la mort"

Pour les jeunes du bassin minier tunisien, c'est la mine ou "la mort"