mis à jour le

SENEGAL- Pointe Saint-Georges : Les " autochtones " somment les " étrangers ", même natifs, de quitter " leur " village

Un fait d'une extrême gravité a été rapporté par le journal l'As dans son édition de ce mercredi. Depuis dimanche dernier, les habitants du village de la Pointe Saint-Georges en Casamance, ont sommé les pêcheurs et mareyeurs ( considérés comme des étrangers), de plier bagages et de quitter le village au motif que des sacrifices, voire des libations vont être faits pour un des leurs, " tué " par des éléments de l'armée sénégalaise. La méthode utilisée par ces autochtones semble plus ahurissante que la décision en elle même. Des hommes armés de coupe-coupe et d'armes à feu ont fait une incursion dans l'île, sommant les "étrangers" de quitter le village avant qu'il ne soit trop tard. Pris de panique, ces derniers ont récupéré ce qui pouvait l'être laissant derrière eux, fortune et maison, fruit d'un long travail de plus de 30 ans. Malick Diop, pourtant natif de ce village, expulsé de chez lui, avec ses deux femmes et ses enfants, raconte au journaliste du quotidien l'As, qui l'a rencontré dans une famille d'accueil : " Nous sommes très déboussolés. Nous ne parvenons pas à nous expliquer l'attitude des populations autochtones avec qui nous avons vécu ensemble depuis plus de 30 ans. Tous mes enfants sont nés dans ce village. Je ne vois pas pourquoi elles nous considèrent comme des étrangers alors que moi même je suis né dans ce village ". Lui emboitant le pas, Tapha Sarr un de ses compagnons d'infortune d'expliquer : " On ne nous a même pas donné le temps de faire nos bagages. Des hommes armés entraient dans les maisons et invitaient les pères de famille à quitter coute que coute sans explication. Je crains pour ma fille qui devra faire les épreuves du deuxième tour du Bfem. Elle ne cesse de pleurer... C'est comme si nous étions dans un pays étranger "

REWMI.COM/MK

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

autochtones

diasporas

Rotterdam la Marocaine

Rotterdam la Marocaine

étrangers

AFP

Afrique: les précédents attentats contre des étrangers

Afrique: les précédents attentats contre des étrangers

AFP

Nigeria: Boko Haram se prépare

Nigeria: Boko Haram se prépare

AFP

En Egypte, le retour des investisseurs étrangers prendra du temps

En Egypte, le retour des investisseurs étrangers prendra du temps

mème

AFP

Zimbabwe: même mort, Mugabe serait réélu, assure son épouse

Zimbabwe: même mort, Mugabe serait réélu, assure son épouse

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

AFP

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar