mis à jour le

Le Ministère de l’agriculture s’offre 400 véhicules… inutiles

Certains responsables algériens donnent l'air de n'avoir aucune conscience de la préservation des deniers publiques. Pire, dans certains cas, on peut même parler de pillage pur et simple de ces ressources.

Ainsi, le journal arabophone El Khabar a révélé, dans son édition d'aujourd'hui, que le Ministère de l'agriculture, a acquis récemment pas moins de 400 véhicules qui sont, à priori, censés être affectés pour les directions vétérinaires de l'agriculture de plusieurs wilayas du Nord du pays. Jusque là tout semble normal. Le hic est que les véhicules commandés, utilitaires, sont de deux places. Or, les équipes, auxquelles ces véhicules sont destinés, qui opèrent sur le terrain dans le cadre de missions de contrôles et d'observations, indique-t-on, sont composées habituellement de cinq personnes.

Pour rappel, les syndicats des vétérinaires et spécialistes en agriculture avaient réclamé auparavant des véhicules étant donné que le secteur n'a pas bénéficié de tels «outils» depuis 1994. Ceux là étaient souvent obligés de faire des déplacements avec leurs propres véhicules. Le précédant lot, celui de 1994, était composé de véhicules, de marque «Mitsubishi» de type 4 X 4, ce qui est en adéquation avec les missions effectuées sur le terrain. En vérité, le journal indique que les véhicules ont été acquis afin qu'ils soient affectés aux «responsables». Et ces derniers les utilisent souvent à des fins personnelles. Or, une source au niveau du Ministère de l'agriculture a signalé que c'est le Ministère des finances, dans un souci d'économiser de l'argent, qui a opté pour ce genre de véhicules, moins chers. En somme, maintenant qu'il est clair que les différentes équipes de contrôle et d'inspection ne pourront pas utiliser ces véhicules, il est sans dire que la collectivité a perdu plusieurs dizaines de milliards pour rien.

Elyas Nour

The post Le Ministère de l'agriculture s'offre 400 véhicules… inutiles appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens